LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La colonne infernale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: La colonne infernale...   Lun 13 Aoû 2012 - 19:15

Je vous le dit tout net, je suis bien bouleversé depuis cette après midi.
L'un de mes copains de marche, Michel, la soixante dizaine bien avancée, m'avait déjà interpellé en me disant qu'il n'aimait pas parlé de la guerre, son père ayant été fusillé comme otage.

Je n'en avais plus reparlé depuis. Et puis toujours à la recherche de l'histoire des Rosaires, j'ai appris ce matin que les Allemands, pour la plupart des Russes blancs, avaient déguerpis, c'est le mot, fin juin 44 de Plérin, sans un coup de feu, ce qui donne raison à notre ami Makélé.

Et puis on reparle de çà avec Michel et puis et puis... il me parle.
Je cite en substance : " Mon père a été tué par les Allemands le 5 Août à Moncontour, la veille de la libération de ST BRIEUC. Des résistants " de la dernière heure " avaient abattu trois boches à Moncontour.
Des SS sont partis de ST BRIEUC, se sont bien éméchés en route, sont arrivés dans le village et ont raflé des otages, dont mon père. Il a été abattu à bout portant d'une balle dans la tête. Oui, il y a une stèle à la sortie de Moncontour, tu prends la direction de Lamballe. La maire de l'époque, qui parlait Allemand, a parlementé avec l'officier pour qu'il arrête le massacre, l'a convaincu et ils sont partis en emmenant des otages pour leur protection."

Voilà en gros. Je me suis renseigné et vous trouverez sur Google " La colonne infernale d'Erquy à Plémet " le récit complet.

On y parle notamment d'un certain capitaine Otto Hedderich et d'un adjudant chef Stahler, complètement déchaîné.
Vous y verrez comment ils se sont fait bernés en route et comment ils se sont rendus.
Il se trouve donc que les SS ne sont pas venus de ST BRIEUC mais faisaient partie d'un tout. Ce serait des paras ( troupes d'élite ) qui ont combattu en Crête.

Quelqu'un pourrait il me renseigner sur ce régiment ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 13 Aoû 2012 - 19:33

Bonjour,

Les unités allemandes qui on combattu en Crète sont
des unités para (Fallschirmjäger) appartenant à la Luftwaffe.
A ma connaissance il n'y avais pas de SS en Crète.

A+
Kaarel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 13 Aoû 2012 - 20:28

Merci Karel ! toujours le même problème. Dès que l'on creuse un peu, on se trouve devant des inexactitudes, et des questions, quand à la réalité, même quand on a un témoin de premier ordre.
Il nous parle de SS venus de ST BRIEUC, et l'article de google, à partir d'une étude à la fois du Télégramme et de Ouest France nous parle d'une colonne partie d'Erquy , des paras, dont 3 des leurs se sont fait abatre par des résistants et qui ont effectué des représailles sanglantes.
Je compte sur les " cadres "pour nous dire s'il y avait des paras Allemands dans les " côtes du Nord " de l'époque. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5063
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 13 Aoû 2012 - 20:30

Bonsoir

Pour aller dans le sens du commentaire à notre ami Karel voici un court extrait d'un bouquin
traitant de cette bataille de Crète .
Je vous la livre : .

Pour plus d'infos sur les forces en présence il est indispensable de lire : " La Crète - tombeau des
parachtistes allemands
de Jean Mabire .

Cordial salut ghjjkkf ghjjkkf ghjjkkf Frantz

PS: Pour répondre à la question posée, oui il y avait des paras allemands en Bretagne .
Il convient de préciser que, le commandement de la garnison allemande de Brest à été confiée en août 1944 au général para
Hermann RAMCKE comprenant entre autres la 2e Div. Parachutiste allemande bien sur
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 13 Aoû 2012 - 22:47

Merci Frantz, mais comme tu le dis, le sujet ne concerne pas les paras ayant opéré en Crête.
Si quelqu'un pouvait nous mettre les papiers-collé des différents sujets de Google, on pourrait en discuter.
Ils étaient environ 300. Les sujets parlent à partir d'Erquy jusqu'à leur reddition à PLEMET. Un truc de ouf !
J'espère que je ne vous ennuis pas, j'aimerai connaître la vérité pour mon copain. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5063
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 14 Aoû 2012 - 7:54

Bonjour

Michel_022, il y a une toute une littérature historique sur les paras allemands et leurs combats. La composition
des unités, leurs parcours, leurs commandants, leurs heures de gloire et de défaite etc .....
Google ne dit que ce que l'on veut bien lui faire dire, pas forçément toujours avéré.
Cordialement ghjjkkf ghjjkkf ghjjkkf Frantz
Revenir en haut Aller en bas
Admin (FX)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5551
Age : 51
Localisation : Le Girmont Val d'Ajol (88)...trop loin du Mur!!!!
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 14 Aoû 2012 - 10:31

HORS SUJET MESSIEURS !
Revenir en haut Aller en bas
http://atlantikwall.superforum.fr
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 14 Aoû 2012 - 20:36

Bonsoir à tous. Quand vous précisez" hors sujet Messieurs", cela concerne certaines réponses ou le sujet par lui même ? J'avais cru comprendre qu'en dehors du béton, on pouvait parler aussi des hommes et des situations.
J'ai bien pensé en parler au " bar du forum " mais le sujet m'apparait suffisamment grave pour en parler autour d'un verre....
Merci de votre réponse, en attendant, je continue à creuser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 4 Oct 2012 - 22:46

En attendant de développer ce sujet ( j'ai eu d'autres informations ) je serai le 11 Novembre à MONCONTOUR ( côtes d'armor ) pour rendre hommage aux suppliciés et notamment au père de mon ami Michel, abattu par les Allemands, et dont la maison dont il a été extirpé existe toujours.
Je propose aux amis du 22 et alentours de venir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 11 Nov 2012 - 23:01

Salut ! J'étais donc ce 11 Novembre 2012 à Moncontour, pour assister aux cérémonies. Les corps constitués, la minute de silence, les drapeaux, OUEST FRANCE, la sonnerie aux morts et tutti quanti.
Ensuite, mon ami Michel m'a amené à sa maison de l'époque, d'où son père avait été extrait pour être abattu un peu plus bas, près de la rivière, de deux balles dans la tête.
Nous avons visité ensuite la maison de la famille RIO, dont le père, puis le fils venu à son secours, et enfin la mère, furent tous trois abattus par l'Oberfeldwebel STAHLER, devenu subitement bestial. ( Il se sortira des griffes de la justice par un simulacre.)

Je sais à peu près de manière sûre qu'il s'agissait de parachutistes Allemands, qui tentaient de rejoindre Brest ou Lorient, mais je développerai, dès que j'aurai un peu de temps.

Voilà, si vous passez par Moncontour....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Patrick.Fleuridas
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
avatar

Nombre de messages : 6398
Age : 62
Localisation : Guérande 44
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 30 Nov 2012 - 10:48

Bonjour à tous

Je viens de découvrir ce sujet. Un grand merci Michel de nous l'avoir fait partager. La suite ??
Cordialement

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
http://www.festungstnazaire.be
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 30 Nov 2012 - 11:04

La colonne de paras certainement ceux de du 2° Regiment d'entraînement ety d'instruction qui venait de LA couture en Erquy qui ont tués une dizaine de civils.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
gremlin



Nombre de messages : 185
Age : 43
Localisation : Pleurtuit
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 30 Nov 2012 - 16:19

Salut Michel

Effectivement, je ne sais plus où j'ai lu ça mais il sont partis du Château de bien assis.

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 30 Nov 2012 - 16:31

la Résistance emploie un subterfuge pour pouvoir les capturer sans échaffourées! Il existe plusieurs photos les concernant.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 17 Fév 2013 - 22:31

Salut à tous ! Même si ce sujet ne correspond pas à mon travail du moment, il me tient évidemment à coeur.
Un document que m'avait confié l'ami Michel nous en dit beaucoup plus que ce que l'on peut lire sur Internet, et notamment les comptes rendus du télégramme.
Nous avons évoqué plus haut l'arrivée des 300 Allemands dans le bourg de moncontour et l'assassinat des otages. Mais les Allemands, du moins une partie, ne comptaient pas en rester là.
D'autres personnes vont être abattues froidement, manoeuvre dirigée toujours par l'adjudant Chef Robert Stahler, secondé par le UFFZ * Weiss et un Caporal-Chef. Après avoir exécuté les RIO, et piller des maisons, ils abattent chez elle Me Berthelot ( 62 ans ) et son commis.
Ils pénètrent dans la gendarmerie et somment sous la menace le gendarme Leroy de mettre à disposition sous quinze minutes 50 vélos sans quoi la ville sera incendiée. Plusieurs maisons brûlent déjà.
" ER WOLLE WIRKEN " tel est le maître mot de Stahler. Deux personnes, un civil et un officier Allemand vont éviter la massacre....
* à quoi correspond ce grade ? merci.

Yannig, pourrait tu m'en dire plus sur ce détachement que tu dembles avoir identifié et où peut on consulter les photos ? Merci.
La suite dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
agneti
Modérateur 6 - Archiviste
Modérateur 6 - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 18 Fév 2013 - 9:18

UFFZ : Unteroffizier (sergent)
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 18 Fév 2013 - 20:24

Comme il est dit plus haut par Yannig et Gremlin, cette colonne venait de la couture ( ERQUY) et l'émotion m'a fait commencer par Moncontour. Mais il s'agit bien des mêmes. Alors, avant de continuer et finir l'épisode Moncontour, on peut effectivement ( re ) commencer par le commencement.
J'ai trouvé d'ailleurs un récit sur un blog de résistants qui explique très bien les évènements, en confirmant qu'il s'agissait bien de parachutistes. On pourra si vous le voulez élargir le débat que ce type d'action des FFI qui ont engendré tout au long de la fuite des Allemands des représailles sanglantes en Bretagne.
Concernant ces Allemands, la chose est confirmée: Ils avaient pour instructions de se rendre à LORIENT ( 56)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: recherches sur la "colonne infernale"   Ven 5 Juil 2013 - 22:38

Bonjour à tous,

j'ai lu ce sujet en effectuant des recherches sur internet concernant la "colonne infernale" partie d'Erquy le 3 août 1944 et arrêtée à Plémet le 6 août 1944. Je suis en train de rédiger un document le plus complet possible qui sera disponible sur memorial genweb.

J'ai effectué des relevés d'état-civil sur les communes concernées puisqu'en fait, les victimes n'ont pas été tuées à Moncontour mais à ses limites sur les territoires des communes de Trédaniel (1 fusillé directement et 6 fusillés dans la rivière dont un survivant) et d'Hénon (5 assassinés).

Mais en fait, il faut partir de La Couture à Erquy (22) pour comptabiliser le nombre exact de tués par cette colonne

Bilan privisoire

Erquy 3 août 1944 : 5 FFI et 1 civil tués dans les combats, 2 résistants et 3 civils exécutés au château de Bienassis - Plusieurs otages dont les 2 derniers libérés à Yffiniac
Secteur de Moncontour 5 août 1944 : 8 civils fusillés à Trédaniel (7 morts, 1 survivant, blessé), 5 civils exécutés à Hénon (secteur de Moncontour) - Des dizaines d'otages, leur massacre évité de peu puis départ avec une trentaine d'hommes progressivement libérés sur la route, les derniers libérés à Plessala.

Concernant l'unité responsable, il me reste des choses à chercher mais j'ai rédigé ceci pour l'instant

Le 3 août 1944, des soldats parachutistes (Fallschirmjäger) sont stationnés au château de Bienassis à Erquy (22). Ces parachutistes appartiennent au 14e Régiment Parachutiste (Fallschirmjägerregiment 14) et sont commandés par le  capitaine (Hauptmann) Otto HEDDERICH. Ce Régiment a été formé à Reims (51) le 2 mars 1944. Le Ier Bataillon se compose en fait du IIIe Bataillon du 4e Régiment Parachutiste (Fallschirmjägerregiment 4). L'unité est rattachée à la 5e Division Parachutiste (5 Fallschirmjägerdivision) créée en avril 1944. Elle stationne en Bretagne à partir de mai 1944 pour son instruction. Les unités prêtes au combat sont envoyées en Normandie où elles arrivent le 16 juillet 1944.  L'unité restée à Erquy (22) est encore à l'instruction.

Je me rends à Erquy la semaine prochaine pour consulter l'état-civil et chercher des infos sur les événements de La Couture autres que ce qu'on peut déjà lire sur internet.

Je suis preneur de toutes infos !

Cordialement,

Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 6 Juil 2013 - 23:18

Salut Jimmy et merci pour ton message.

Envoie moi ton adresse en MP (même si je n'aime pas trop les MP) je t'enverrai les documents en ma possession.

Comme tu l'as lu, j'ai un bon copain dont le père a été abattu par ces paras à Moncontour. Ou du moins dans le bas de Moncontour, à l'intersection des routes de ST BRIEUC et LAMBALLE.

Tu m'en apprends sur ce bataillon de paras Allemands que je peinais à identifier.

Mais je n'ai pas terminer l'histoire.
Un rescapé a tenté le lendemain de se rendre à Plémet avec une arme afin de descendre cet adjudant Allemand qui, malheureusement, a par la suite disparu dans la nature.
Prétextant une blessure, il a réussi à se faire hospitaliser et s'est ensuite enfui. Qu'est il devenu ? Son nom est mentionné plus haut, aucune action n'a été entamée après la guerre, aucun mandat de recherche non plus, pour le retrouver.

Si tu veux, je te montrerai les maisons à Moncontour où ont été perpétrés des meurtres.
Les enfants de victimes ne sont pas toujours en accord avec la résistance, souvent qualifiés de la "troisième heure...". Il y a beaucoup à dire sur le sujet.

Merci d'avoir relancé cette discussion.
Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 7 Juil 2013 - 10:18

Bonjour,

je n'ai pas encore accès à la messagerie privée car je viens à peine de m'inscrire. Par contre, je peux te donner mon mail.

En enlevant tous les points entre tualjimmy
t.u.a.l.j.i.m.m.y
@yahoo.fr


pour l'identification des maisons, cela m'intéresserait beaucoup.

Pour la tentative d'exécution, il me semble que c'était un peu plus tard

La colonne Allemande se rend à Plémet le 6 août 1944. Les américains viennent les chercher le 7 août. C'est à ce moment qu'arrive un message de Moncontour (22) rapportant les atrocités du 5 août 1944. L'officier Américain, le capitaine J.E. DUHER, promet que les responsables seront trouvés.

Sentant le vent tourner, STAHLER se blesse au front pour faire croire à une fracture du crâne. Il est transféré au sanatorium de Plémet (22) puis à l'hôpital de Loudéac (22). Il tente de s'évader sans succès. Une radiographie démontre que la plaie au front n'est pas une fracture. STAHLER est donc remis en prison, transféré au camp de prisonniers de Bourbriac (22) puis à l'École Curie de Saint-Brieuc (22). Il y est reconnu le 11 août 1944 par un ancien otage de Moncontour (22), M. LE LONG. Le P.C. de l'hôtel de la Croix-Rouge à Saint-Brieuc (22) promet de remettre le prisonnier à M. LE LONG le lendemain. Ce dernier a prévenu les gens de Moncontour (22) qu'il doit revenir avec STAHLER. M. LE CLAINCHE doit se charger de l'exécuter sur les lieux des massacres. Cependant, STAHLER simule de nouveau une fracture du crâne et parvient à se faire hospitaliser. Le matin du 12 août 1944, il n'est plus à l'école Curie.

Source : Jérôme LUCAS, Trédaniel se raconte 1914-1975, Éditions Récits, 2012, pages 207-213.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 7 Juil 2013 - 19:00

Bonsoir. J'ai relu mon dernier message et c'est une horreur au niveau grammatical, veuillez m'en excuser.
Mais l'ami Jimmy m'a replongé dans ce sujet qui me tient à coeur et que j'avais délaissé, tellement occupé du côté... de Trévières !
Il y a encore beaucoup de choses à écrire, cette colonne et ses méfaits n'étant qu'un exemple de toutes les exactions qu'ont commis les Allemands après le débarquement, où ils se sont trouvés harcelés par la résistance, ceci + l'alcool les ayant rendus plus que belliqueux. Peu de petites localités des " côtes du Nord " ont échappé durant cette période aux atrocités qu'ont connu les victimes de la " colonne infernale. "

Alors, Jimmy, au boulot, et merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
agneti
Modérateur 6 - Archiviste
Modérateur 6 - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 8 Juil 2013 - 11:23

michel_022 a écrit:
aucune action n'a été entamée après la guerre, aucun mandat de recherche non plus, pour le retrouver.
Notamment pour cause de guerre froide, il y eu peu de poursuites effectives :
Ces chiffres s'arrêtent en 1956 mais il y eu très peu de condamnations postérieures :
- 20 127 crimes de guerre allemands identifiés, essentiellement dans le nord de la France.
- 18 765 personnes poursuivies (sachant que la plupart des crimes n'étaient pas individuels cela signifie déjà que la plupart des auteurs n'ont même pas été identifiés...) : 16 420 non-lieux, 1 314 jugés par contumace (pratiquement jamais inquiétés) et 1 031 jugés avec comparution.
- Donc 2 345 jugées : 808 condamnations à mort dont 60 exécutées (dont 6 à Toulon dès août 1944 et une seule concernant un responsable important : le chef de l'administration en Alsace), 1 537 peines d'enfermement et 377 acquittements.

Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 8 Juil 2013 - 14:30

Bonjour : L'affrontement idéologique Est-Ouest dès 1947 appelée " la guerre froide " a peut être contribué aux grâces et libérations de certains, même la plupart des condamnés, y compris à mort.
Mais d'après ce que j'ai étudié, c'est surtout la réconciliation Franco-Allemande en cours qui a précipité les grâces et les libérations.
L'influence de l'église, anti communiste évidemment, y a aussi contribué ( Voir le cas de Walter Hauck, condamné à mort à Lille en 49 et qui a d'abord été gracié, condamné à vie puis libéré. Il vivrait toujours tranquilos en Allemagne.)

Pour le cas qui nous intéresse, le Fallschurmjäger Oberfeldwebel Robert Stalher a été clairement identifié, notamment pour le meurtre de la famille RIO devant leur maison.
Sa fuite reste un mystère... Qu'est il devenu ? Comment aurait il fait pour rejoindre une quelconque unité ? a t-on cherché dans les camps de prisonniers ?
Partant du principe que quand on veut, on peut, ( Voir les responsables du massacre de Ascq qu'on a retrouvé dans les camps et jugés) y a t-il eu volonté, notamment de la part des familles ? j'interrogerai mon ami Michel à ce sujet, mais... je dois attendre le moment propice, c'est délicat, encore aujourd'hui.
Enfin, comment se fait il qu'il devait être conduit à Moncontour, sur le lieu de son crime, et abattu par un civil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 18 Juil 2013 - 21:06

Bonsoir,

pour l'exécution de STAHLER, je suppose qu'il a été répondu "on vous le donne demain" pour pouvoir le transférer ailleurs entre temps et éviter l'exécution sommaire... J'ignore les suites de l'affaire et s'il y a eu un jugement. Je pense qu'un un petit tour s'impose aux Archives Départementales.

J'ai trouvé au hasard des archives plusieurs traces de recherche de responsables de crimes nazis sur le 22. C'est pourquoi je trouve étrange cette disparition de STAHLER. Pour une fois que l'un des responsables des exécutions sommaires était identifié clairement ! Après, il n'est pas responsable de toutes les exécutions. A Erquy, on ne parle pas de lui, il est par contre bien identifié à Moncontour où il encourage au bain de sang par son attitude et exécute lui-même la famille RIO.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 20 Juil 2013 - 19:46

Salut Jimmy et salut à tous. Je conseille vraiment aux internautes que cette histoire intéresse ( il y en a des dizaines de ce type dans les Côtes du Nord durant cette période ) et qui sont dans le coin, de me rejoindre le 11 Novembre au monument du souvenir à Moncontour. Les familles sont présentes ainsi qu'une ancienne résistante. En plus de l'hommage rendu, il y aurait pas mal de choses à apprendre.
Jimmy a évoqué brièvement le fait qu'il y aurait pu avoir ce jour là massacre beaucoup plus important.

On doit à une dame, Mme Veillet-Dufrêche d'avoir évité le massacre, grâce à sa bonne connaissance de la langue allemande. Elle a parlementé avec les officiers, proposé d'enterrer dignement les trois soldats ( un 4è décèdera à l'hôpital ) et finalement, la colonne est repartie avec des otages, comme l'a précisé Jimmy.

Je crois qu'il y a un passionnant travail de recherches à faire, peut être même en Allemagne et (ou) auprès des cimetières militaires, voir si notre Stahler ne s'y trouverait pas.
Qui pourrait nous donner la marche à suivre ?
Je vous dirai même que s'il n'y avait mon ami Michel, et toujours cette crainte de déterrer un chagrin au fond de lui, j'irais personnellement beaucoup plus loin. J'y réfléchi...
J'ajoute que ce fameux Capitaine ne partageait pas du tout l'attitude de ses troupes et que ceux çi l'ont carrément désarmé ! Il s'est d'ailleurs opposé à l'assassinat d'un enfant. Une sacrée histoire, je vous le dit.
Mais on va avancer, n'est ce pas Jimmy !
Dernière chose: J'ai localisé les maisons des suppliciés et n'y ai vu aucune plaque. je pense qu'il aurait été utile de le faire, pour rappeler le nom de la famille et ce qui s'est passé ce jour là. Là aussi, on peut faire quelques chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 2 Aoû 2013 - 19:00

Je compte bien être là le 11 novembre.

Pour STAHLER, il serait intéressant de trouver des descendants mais bon, vu le bagage, on risque de faire choux-blanc. Il faut d'abord en apprendre plus sur lieu (origine géographique, âge...).

Pour les plaques sur les maisons, ça pourrait être un idée mais il y a plusieurs soucis (lieux et communes de décès différents, coûts, autorisations...) qui ont fait je pense décider d'un monument général à La Vallée. C'est déjà pas mal car souvent, les victimes civiles n'ont aucun monument spécifique. On peut tout de même penser peut-être à des plaques sur les maison où ont eu lieu des meurtres (famille RIO-GARNIER, maison REBOURS)... Le résistant Félix VEILLET-DESLANDELLES du maquis des Salles à Hénon fusillé à L'Hermitage-Lorges est honoré par une plaque au bourg de Moncontour. Alors pourquoi pas les civils.

Je suis en train de chercher des infos sur chacun des martyrs. J'ai un contact avec la famille d'Henri HERVE qui avait une plaque sur sa maison (aujourd'hui placée sur sa tombe à Trégenestre à Meslin). J'aimerai bien au final avoir une photo de chacune des victimes et leur lieu d'inhumation et puis le plus d'infos possibles. J'ai trouvé tous les actes de décès mais pas de tombe pour Jeanne GARNIER épouse BERTHELOT, Mathurin REBOURS et je cherche la tombe actuelle de Pierre HAFFRAY. Pour les photos, j'en ai en source libre d'Henri HERVE, Isidore MORIN, pas en source libre pour Eugène RESLOU, Pierre HAFFRAY, Roger DIEULESAINT, rien pour Joseph BOSCHER, famille RIO (3), Jeanne GARNIER, Mathurin REBOURS, François TARDIVEL. Il reste de quoi faire !

J'ai réalisé une recherche sur des victimes civils à Broons grâce à des témoignages et mes recherches.: Eugène FRIN et Raymond MIRIEL tués le 2 août 1944 par des soldats Allemands à Crinhouët à Broons. Une mémoire très locale de l'événement se perd et ne repose plus que sur quelques témoins ou contemporains qui ont 90 ans ! Le document sera bientôt en ligne sur memorial genweb. En tout cas, demain, un article dans Ouest-France édition Dinan sur cette affaire.

Près de Moncontour, il y a aussi le maquis des Salles qui souffre encore d'un manque d'infos claires malgré le livre Fends la bise de SALONNE... Aucun monument sur place et pourtant, 3 tués à Hénon pendant ou suite à l'attaque Allemande, 10 fusillés à L'Hermitage-Lorges (22)...

Un peu de vacances jusqu'au 15 août avant de reprendre tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5063
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 2 Aoû 2013 - 21:20

Bonsoir Messieurs

Cette intervention amicale se situe à la marge du sujet

Le titre de votre sujet peut prêter à confusion dans la mesure où le terme , je cite " colonne infernale " était jusqu'à maintenant attribué aux colonnes infernales du Gal Turreau qui, lors des guerres de Vendée eut a organiser le massacre des blancs royalistes.
La virée de galerne de ces colonnes infernales (1793-1796) firent des dizaines de milliers de victimes .

Voilà pourquoi il me semble que ce terme n'est pas approprié historiquement, même si l'image est séduisante et.....pratique.

Cordialement
Frantz

PS: Étant latino/teuton, je ne suis pas concerné par ces faits historiques, mais mon épouse est résolument du côté des blancs dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 2 Aoû 2013 - 22:44

Salut Frantz : Cette " appellation " n'a pas été inventée par moi, mais je ne fais que reprendre les termes de Ouest France et du Télégramme qui l'ont appelée de la sorte à l'époque.
Bravo à Jimmy pour ses recherches, nul doute que nous travaillerons ensemble à la rentrée sur ce sujet, en mémoire aux victimes.
Et l'on reparlera de cette reddition rocambolesque de ces 247 Allemands face à une poignée de FFI, tout cela grâce à la fois à un Américain réquisitionné avec sa jeep, et à un prisonnier Allemand, lui aussi para, qui arrivera à convaincre ses compatriotes.
On sait aussi que ces paras ont combattu en crête. Il s'agirait du regt.2 d'entraînement et d'instruction, mais à confirmer.

on avance...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 5 Aoû 2013 - 18:02

Hello Jimmy. Pour des raisons familiales que je ne développerai pas ici, les cendres de Pierre HAFFRAY ont été déplacées du cimetière de Trédaniel il y a une dizaine d'année, au cimetière de l'Est à ST BRIEUC, dans le caveau familial. Je tiens ces infos de Michel HAFFRAY,son fils, ce matin même. Il m'a rappelé à cet occasion que c'est aujourd'hui, 5 Août, le 69è anniversaire des évènements de Moncontour.

RIP.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 17 Aoû 2013 - 9:04

Bonjour à tous,

Merci pour les infos sur la sépulture de Pierre HAFFRAY !
Pour l'Unité responsable, je vais essayer d'éclaircir cela.

Concernant l'appellation colonne infernale, elle est d'époque. Il faut savoir que le secteur de Moncontour a été très marqué par la Chouannerie. Dans l'imaginaire, cette colonne massacreuse renvoie aux massacres en Vendée et à la guerre entre Républicains et Chouans. C'est certes anachronique mais c'est la réalité des mentalités locales. Dans plusieurs récits de Résistants du 22, j'ai lu des passages faisant un parallèle : les Résistants sont les descendants des chouans et vont défendre eux aussi leurs libertés.
Le chef de la chouannerie dans le 22, Amateur-Jérôme Le Bras des Forges de Boishardy, a d'ailleurs été exécuté (puis décapité) à Bréhand, sur la route de Moncontour. Sa mémoire est très vive sur place (une rue porte son nom au bourg de Bréhand).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colonne infernale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colonne infernale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Tour Montparnasse infernale
» Colonne vertébrale
» Help... spirale infernale du conflit
» mon fils de 3 ans est infernale !!!!
» Câle colonne de direction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Hommes et événements sur le Mur de l'Atlantique :: Mur de l'Atlantique dans la bataille-
Sauter vers: