LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La colonne infernale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 19 Jan 2014 - 22:26

Quand une rencontre fortuite peut changer le cours de l'histoire.

Vous n'avez pas oublié mon ami Michel, dont le père a été assassiné par des paras Allemands le 5 Août 44 dans le bas de Moncontour.
J'ai revu mon ami ces jours ci et il m'a apporté un élément nouveau.
Son épouse, au cours d'un examen médical, a rencontré un Monsieur de 85 ans, (15 ans à l'époque) qui a été témoin de l'évènement.
Un petit rappel : L'histoire " officielle " relayée par les médias rapportait que des résistants avaient attaqué une patrouille allemande faisant trois morts, que cette même patrouille avait appelé à l'aide le reste de la troupe ayant perpétré ces assassinats.

Notre bonhomme a tout vu et pour cause: Tout est parti de lui. Sortant de la boulangerie, et ayant enfourché son vélo, il est arrêté par un soldat allemand dans le bas de la cote, celui-ci voulait lui prendre son vélo. Il proteste, s'en suit une altercation et un coup de feu part.
C'est à ce moment là que des résistants " de la troisième heure " (comme se plait à le souligner Michel) interviennent et tuent trois allemands.... et vous connaissez la suite.

Les vélos des trois allemands ont été cachés tout près du domicile de Michel, ce qui fait que les paras allemands délogent et prennent en otage les habitants à proximité, dont le père de Michel.

J'ai les coordonnées de cet homme que je vais rencontrer très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 23 Fév 2014 - 19:10

Bonjour Michel,

Voilà une information intéressante... Mais qui reste à confronter avec les événements et voir si le témoin est fiable...

Cela éclaircit éventuellement le démarrage des événements... En tout cas, les FTPF étaient bien sur place en embuscade puisqu'ils ont ouvert le feu.. Peut-être pas les premiers finalement...

Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 25 Fév 2014 - 8:32

Tual Jimmy a écrit:
Bonjour à tous,



Concernant l'unité responsable, il me reste des choses à chercher mais j'ai rédigé ceci pour l'instant

Le 3 août 1944, des soldats parachutistes (Fallschirmjäger) sont stationnés au château de Bienassis à Erquy (22). Ces parachutistes appartiennent au 14e Régiment Parachutiste (Fallschirmjägerregiment 14) et sont commandés par le  capitaine (Hauptmann) Otto HEDDERICH. Ce Régiment a été formé à Reims (51) le 2 mars 1944. Le Ier Bataillon se compose en fait du IIIe Bataillon du 4e Régiment Parachutiste (Fallschirmjägerregiment 4). L'unité est rattachée à la 5e Division Parachutiste (5 Fallschirmjägerdivision) créée en avril 1944. Elle stationne en Bretagne à partir de mai 1944 pour son instruction. Les unités prêtes au combat sont envoyées en Normandie où elles arrivent le 16 juillet 1944.  L'unité restée à Erquy (22) est encore à l'instruction.



Je suis preneur de toutes infos !

Cordialement,

Jimmy.

Bonjour,

quelle est votre source pour penser qu'il s'agit du 14.Fallschirmjäger Regiment? Je n'ai pour ma part pas exactement la réponse à cette question d'autant plus que sur aucune carte du secteur, il n'est indiquée la présence de cette unité en août 44 sans quoi elle aurait été certainement dirigée sur la Rance ou la Festung Saint Malo. Aussi je reste sur mon hypothèse de début concernant le régiment de remplacement et d'instruction para sous équipé en armement. ( ma piste est que je retrouve des soldats de ce régiment tués dans le KVA1). La solution serait de lire les CR G2 de l'unité US qui a capturé ces paras à Loudéac.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mer 26 Fév 2014 - 22:44

Merci à vous d'avoir relancé ce sujet et honte à moi de l'avoir délaissé. Il faut dire que je suis surbooké et que je n'ai pas encore rencontré ce Monsieur, histoire à laquelle je crois.
Quand on lit les dix commandements des paras Allemands, j'ai peine à croire qu'ils aient agis ainsi. Je pense qu'ils avaient pas mal bu depuis Erquy, et que la mort de trois de leurs copains, alcool aidant, ont déchainé les évènements.
Ne perdons pas de vue que leur capitaine a bien essayé de faire quelque chose, qu'ils l'ont désarmé.
Ils se sont finalement laissés avoir comme des bleus, grâce à un Américain en jeep réquisitionné par les résistants.
Nous allons poursuivre, rassurez vous, un peu de temps. Merci à vous de vous intéresser à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: quelle unité ?   Jeu 27 Fév 2014 - 21:02

Bonsoir Yannig,

j'avais pensé à cette unité. Je trouve que par son parcours et sa localisation, elle pourrait coller mais je n'ai pas trouvé de preuves... juste des pistes et des suppositions...

Il doit bien existé quelque part une trace sur le nom de cette unité ! Rien en tout cas à l'état-civil de Trédaniel/Moncontour. Si au moins on avait les noms des 3 allemands tués ! On pourrait trouver des choses...

Le fanatisme des soldats et leur violence peut faire penser à la présence de jeunes recrues venues des jeunesses hitlériennes ?

Cordialement,
Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 27 Fév 2014 - 22:46

Salut Jimmy. Violence oui, fanatisme non, dans cet épisode sanglant. Je suis revenu de Corseul ce jour, retour ST BRIEUC, non pas par la voie rapide mais par la parallèle menant à Jugon, et je me suis arrêté à une croix de Lorraine où il est rendu hommage à trois hommes abattus par les Allemands le 3 Août 44. Sinistre période...

Dans l'affaire qui nous intéresse, je ne crois pas à la présence des jeunesses Hitlériennes, lesquelles ont intégré à ma connaissance en majorité la 12.SS panzer Division "Hitlerjügen" mais aussi pour certains la Luftwaffe.
Ces représailles sont toujours motivées par l'attaque et la mort de soldats Allemands, dont les résistants ne pouvaient pas ignorer les conséquences sur la population civile. Eternel débat...

Il faut imaginer le contexte, où les Allemands refluent sur ordre vers Lorient, Brest, St Nazaire, harcelés par les résistants. Ceux ci effectuent des coups de mains et se replient. C'était le cas à Moncontour.

Michel leur en veut, ceux qu'ils appelle les résistants de la troisième heure...
Je vais rencontrer ce témoin dans les plus brefs délais, mais pour l'instant, on est sur le bunker des Rosaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 28 Fév 2014 - 15:40

Moment d'émotion ce midi car j'ai eu l épouse de celui que l'on va prénommer Marcel, dernier témoin oculaire des évènements de Moncontour. Je devrais même dire témoin direct car s'il n'était pas parti chercher du pain ce jour là à ce moment là, peut être n'y aurait il pas eu tous ces morts de part et d'autre.
Cruel destin.... Il m'a accordé, malgré ses 85 ans et ses soucis de santé, un entretien à 11 h lundi à St Brieuc. Ne jamais laisser passer ce genre d'occasion, mais va permettre de réécrire l'histoire....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 28 Fév 2014 - 21:25

Tual Jimmy a écrit:
Bonsoir Yannig,

j'avais pensé à cette unité. Je trouve que par son parcours et sa localisation, elle pourrait coller mais je n'ai pas trouvé de preuves... juste des pistes et des suppositions...

Il doit bien existé quelque part une trace sur le nom de cette unité ! Rien en tout cas à l'état-civil de Trédaniel/Moncontour. Si au moins on avait les noms des 3 allemands tués ! On pourrait trouver des choses...

Le fanatisme des soldats et leur violence peut faire penser à la présence de jeunes recrues venues des jeunesses hitlériennes ?

Cordialement,
Jimmy.


Salut Jimmy,

Il est bien là le problème!! On ne peut pas affirmer que cette unité était présente à ce moment alors même qu'une grosse partie de cette unité combat en Normandie dans des conditions dramatiques. Aussi on ne peut être aussi affirmatif.
Concernant les "jeunes recrues" venant des "jeunesses hitlériennes", il faut aussi prendre en compte de la présence de la JEUNESSE HITLERIENNE constitué en bataillon dont la présence dans le 22 peut être confirmée par des preuves encore aujourd'hui sous forme de reliques sans qu'elles n'appartiennent à une unité SS ou Parachutiste.
Je le répète mais si vous désirez obtenir des informations complémentaires sur cette unit; peut être serait-il bon d'éplucher les comptes rendus G2 de l'unité US en question.

Bien cordialement

Yannig
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 1 Mar 2014 - 20:06

Je suis avec attention vos débats. çà serait effectivement bien de déterminer quelle unité est responsable des évènements de Moncontour.
Dans notre escarcelle, on a deux noms : Hauptmann Otto Hedderich et le sinistre Oberfeldwebel Robert Stahler avec un étonnant prénom bien français et qui parlait parfaitement notre langue.
On sait que certains ont combattu en Crête, l'allemand blessé a été soigné à l'hôpital de St Brieuc, on trouve trace de Stahler au sanatorium de Plémet et à l'hopital de Loudéac, puis au camp de détention de Bourbriac et à l'école Curie à St Brieuc d'où il disparaitra le 12 alors que Le Long et Le Clainche viennent le chercher pour l'exécuter.
Peut être qu'en cherchant auprès de ces établissements, ils gardent les dossiers médicaux et qui sait...

Moi, je vais me focaliser sur la recherche de témoins. çà commence avec Marcel Lundi qui m'a rappelé et a avancé d'une heure le RDV, bon signe.

On en avait déjç parlé plus haut mais c'est un para que Hedderich connaissait, prisonnier des résistants, qui l'a convaincu de se rendre. Comment un para de cette même unité pouvait il être entre les mains des FFI ? Et pourquoi retenaient ils prisonnier un " malgré nous ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Dim 2 Mar 2014 - 13:52

D'après mon ami Michel, que j'ai entrevu ce matin aux Rosaires, il y avait des Russes blancs, autrement dit des Ukrainiens dans le lot, c'est ce dont il a toujours entendu parler...

J'en saurai peut être un peu plus demain. Ceci dit, je pars désormais avec détermination sur les traces de Stahler.
D'après une copine infirmière à l'hôpital , ils doivent avoir le dossier médical et vous connaissez ma détermination, je ne lâcherai rien ! Cela devrait déboucher sur un petit livre pour lequel je vais déposer les droits et que j'aimerais bien co-signer avec tous ceux qui travaillent sur ce sujet.
Des fois qu'Atlantikwall pourrait nous subventionner... affraid 

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 3 Mar 2014 - 18:22

J'étais pile à l'heure: 10 heures ce matin sous le crachin Briochin, devant un petit pavillon, pas loin de l'Hôpital Yves le Foll, pour ceux qui connaissent. La porte s'est ouverte et Marcel P. m'a accueilli chaleureusement. Il avait pris le soin, la veille, de confectionner un croquis en indiquant les routes, les habitations, et les endroits importants qui ont comptés dans le déroulement de cette tragique journée du 5 Août comme la ferme paternelle, la boulangerie, le moulin ou encore l'ancienne gendarmerie.
Il avait 15 ans à l'époque et en compte 85 aujourd'hui. Il habitait avec son père, mutilé de guerre et ses deux frères dans une petite fermette ( encore visible aujourd'hui) au bas bourg à quelques dizaines de mètres de l'intersection des routes de ST BRIEUC et LAMBALLE. Ayant perdu sa maman très jeune, Marcel et ses deux frères étaient élevés par leur père.

Ce 5 Août est une très belle journée ensoleillée, mais... il n'y a plus de pain pour le petit déjeuné, il est 8 heures du matin. C'est le petit Marcel qui est désigné pour se rendre à pied à la boulangerie, située à l'étang martin. Il remonte la rue de la Vallée, puis tourne à gauche dans la rue de l'Eperon, passe devant la maison de Pierre Calvez et arrive à la boulangerie. Malheureusement, le pain n'est pas cuit et il est prié de revenir vers 11 heures. La boulangère lui promet un pain de 6 livres rond, du pain blanc, fait avec de la bonne farine, car elle estime beaucoup cette famille courageuse, qui ne possède que deux vaches. Au retour, le déjeuné, sans pain, sera des plus maigres.

A l'heure dite, Marcel retourne au bourg mais cette fois ci en vélo. Un bien tellement précieux, qu'il faut cacher aux Allemands, que le père a caché dans le jardin, entre deux planches de haricots. Il prend son pain comme prévu, et en ressortant, tombe sur un groupe de résistants ( une dizaine selon lui) armés de mitraillettes recouvertes de fleurs. Ces hommes se dirigent vers la gendarmerie, à quelques encablures et Marcel décide de les suivre, puisque c'est sur son chemin de retour.
Il redescend la rue de la vallée et aperçoit au moulin son copain Boscher 16 ans.
" Je viens de voir la résistance " lui crie t-il, tout fier.
Son copain lève la tête et lui hurle en montrant du doigt la route de St Brieuc :
" Regarde, des Allemands arrivent !"
Ils sont en effet une quinzaine, en vélo, qui arrivent à l'intersection. Marcel enfourche sa bicyclette et se sauve chez lui.

à suivre...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 3 Mar 2014 - 18:55

Juste pour info :

Didier Lodieu dans son livre "mourir pour St Lô" indique, sans source, que ces éléments seraient du II FJR 14 et élements du Fallsch.Art.Abt.5 et fait prisonnier à Plemet. Je reste toutefois sceptique car rien n'indique la présence de ces éléments dans le secteur d'Erquy ni dans les KTB ni les différentes cartes existantes....

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 4 Mar 2014 - 12:56

Yannig Kerhousse a écrit:
Juste pour info :

Didier Lodieu dans son livre "mourir pour St Lô" indique, sans source, que ces éléments seraient du II FJR 14 et élements du Fallsch.Art.Abt.5 et fait prisonnier à Plemet. Je reste toutefois sceptique car rien n'indique la présence de ces éléments dans le secteur d'Erquy ni dans les KTB ni les différentes cartes existantes....

Cordialement.

Mon sceptissisme paraît être certifié par le témoignage écrit d'un soldat du Fallsch.Jäg.Pz.Abt 5 et qui a combattu avec ses camardes du II/FJR 14 en Normandie en juillet 1944. Reste que je n'ai pas trouvé actuellement de pistes concernant les batteries du F.A.A 5

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 4 Mar 2014 - 15:45

Bonjour. Je vais continuer mon histoire, mais je suis évidemment très intéressé par l'identification de ces soldats allemands.
En interrogeant sur internet : interrogatoires prisonniers allemands plémet 22, je tombe sur un site ebay qui propose des photos.
L'une d'elle représente 24 prisonniers allemands à Plémet le 4 Août. Il doit y avoir une petite erreur de date ( en réalité le 5) mais il ne peut s'agir que de nos gaillards. Je n'arrive pas bien à distinguer l'uniforme, si quelqu'un peut faire mieux et poster la photo, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 4 Mar 2014 - 15:46

Il s'agit bien de nos gus, c'est précisé sous la photo, youpi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Jeremiah29
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 49
Localisation : Finistère-nord
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mer 5 Mar 2014 - 21:14

Bonjour !

L'uniforme du gars de face à l'arrière du camion indique bien son appartenance à la Luftwaffe, l'aigle de poitrine est typique de cette arme... Cet homme est d'ailleurs apparemment un sous-officier comme en témoigne le galon argenté sur le col...
La légende indique la présence de 24 prisonniers, or sur ce cliché, on peut voir déjà 19 gars entassés contre la ridelle de droite et serrés à l'arrière du plateau !.. à mon avis, vu comment ils sont entassés, il y a vraisemblablement environ 50 à 60 prisonniers..
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 6 Mar 2014 - 14:34

J'ai obtenu un nouveau témoignage ce matin comme quoi les trois militaires Allemands tués lors de l'échauffourée étaient des feldgendarmes.

Comme je n'ai aucunes certitudes, je préfère arrêter pour l'instant ce récit et mener une enquête sérieuse. Je fais partie de ceux, et il en existe quelques uns ( si, si j'en connais) pour qui l'à peu près n'existe pas en matière d'histoire.

A bientôt donc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 11 Mar 2014 - 14:10

Bonjour,

pour l'unité concernée, quelqu'un a une piste pour obtenir le doc aux archives US ?

pour la présence de Feldgendarmes, cette colonne peut très bien être composée de paras rejoints par des éléments divers qui se sont regroupés avant le départ à Bienassis ou bien sur le chemin depuis Erquy.

Pour la photo d'e-bay, la légende est incorrecte mais c'est bien l'un des camions transportant les prisonniers de la colonne

voici une autre version de la photo



Jimmy
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 11 Mar 2014 - 22:29

Salut Jimmy.
Heureux de te lire et te voir revenir sur ce dossier.
Photo émouvante s'il en est... Les coupables chargés sur des camions.
Concernant nos trois feldgendarmes, j'ai des doutes car c'est un ouï-dire, rapporté à Michel après les évènements, et que je sache, la feldgendarmerie ne se déplaçait pas à vélo !

Par contre, je valide le fait que ces trois vélos ont été cachés sous la maison de Michel, retrouvés par les Allemands ( dénonciation ?) et ce qui explique que c'est dans ce quartier que la plupart des otages ont été pris et emmenés pour exécution.

Et puis.... Ces hommes, emmenés par les Américains, informés de leur forfait par les résistants, ont bien été interrogés par la suite. Aucune trace sur le net, aucune condamnation trouvée.
Ceci dit, ce drame ne met en scène que quelques hommes, n'oublions pas qu'ils étaient environ 250 et que l'on ignore le comportement de la grande majorité de cette troupe.
Quand on connait les concepts d'honneur des parachutistes allemands, je reste dubitatif sur ces exactions...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Lun 7 Avr 2014 - 19:48

Bonsoir. J'ai établi un contact qui va permettre, je l'espère, d'obtenir des renseignements sur Robert Stahler. Ce sera long, m'a t-on indiqué mais la personne s'en occupe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mer 16 Avr 2014 - 17:23

Confirmation que la recherche de Robert Stahler est lancée en Allemagne, mais çà prendra un certain temps.
Sinon, je me suis enfin décidé à pousser la porte du service des archives des Côtes-du-Nord ( Côtes d'Armor aujourd'hui) au sujet de cette colonne infernale entre autre.
Très bien reçu ( il ne faut pas hésiter à pousser les portes) et d'après le conservateur, il y a matière.
Il n'y a plus qu'à...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Mar 13 Mai 2014 - 22:01

Bonjour,

Pour André GRALL, historien à Plémet dans son livre sur Plémet pendant la guerre, l'Unité concernée est une Cie de la 5e Division du 5e Corps d'Armée Allemande commandée par général MEINDEL. Cette Cie s'est établie en mai 1944 au camp du Souchet et château de Bienassis à Erquy. Cette Division est la fameuse Creta, unité d'élite qui a conquis la Crête.

Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 15 Mai 2014 - 8:35

Tual Jimmy a écrit:
Bonjour,

Pour André GRALL, historien à Plémet dans son livre sur Plémet pendant la guerre, l'Unité concernée est une Cie de la 5e Division du 5e Corps d'Armée Allemande commandée par général MEINDEL. Cette Cie s'est établie en mai 1944 au camp du Souchet et château de Bienassis à Erquy. Cette Division est la fameuse Creta, unité d'élite qui a conquis la Crête.

Jimmy.

Salut,

L'auteur confond absolumment les unités et glisse quelques boulettes. La 5°FJD n'a jamais été commandée par le Général Meindl qui commandait lui le II°Fallschirmjäger Korps et non le 5! Il est vrai cependant que la 5 FJD faisait parti du II FJK. Comme déjà dit, il n'a jamais existé de division para Kreta. Par contre "KRETA": il 'sagit d'une bande de bras attribuée aux hommes ayant sauté sur la crète et donc on peut retrouver de tels hommes, vétérans de cette campagne au sein de toutes les unités para. D'autres part, en mai 1944 sur les lieux indiqués, aucune troupe para n'est dépêchée car c'est la 77 Infanterie division qui prend en charge le secteur avec son 1049 Grenadierregiment accompagnée d'artillerie qui prend place dans les casemates bétonnées. Lors du départ de cette division sur le front normand, c'est effectivement des unités de la 5 FJD qui les remplace pour être eux aussi envoyé à leur tour en Normandie. Comme l'a démontré le parcours de la 5 FJD décrit plus haut par notre camarade Lô, il ne peut s'agir de cette dernière! J'ai rencontré Alain Le Berre (historien spécialiste) qui confirmerait mes propos sur l'Ersatz und Ausbildung Fallschirmajäger Regiment 2 dont une compagnie aurait donc été présente dans le KVUG Pléneuf.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Jeu 15 Mai 2014 - 22:21

Bonsoir Yannig,

merci pour les précisions. Je donnais simplement cette source que je venais de consulter pour essayer d'amener de nouvelles infos.
Donc, on partirait plutôt sur une Cie du Fallschirmajäger Regiment 2.

Cordialement

Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 16 Mai 2014 - 7:41

Tual Jimmy a écrit:
Bonsoir Yannig,

merci pour les précisions. Je donnais simplement cette source que je venais de consulter pour essayer d'amener de nouvelles infos.
Donc, on partirait plutôt sur une Cie du Fallschirmajäger Regiment 2.

Cordialement

Jimmy.

T'inquiètes, ce n'est pas un reproche!
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1241
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Ven 12 Déc 2014 - 22:14

Bonsoir à tous.

En l'espace de quinze jours, deux octogénaires, qui avaient donc une douzaine d'années à l'époque des faits, m'ont certifié que la colonne allemande venait de.... Collinée, un village situé au sud-est de Moncontour...

Un, je veux bien, mais deux, çà fait beaucoup. Malheureusement, je n'ai pu saisir aujourd'hui l'opportunité de prendre son numéro de téléphone, tellement son épouse le pressait de rentrer, dommage...
Il m'a dit aussi que l'un de ses copains faisait partie des "résistants" auteurs du coup de main. C'était des communistes, auteurs de nombreux vols auprès des paysans locaux, chez qui ils prélevaient d'autorité et sous la menace de leurs armes des victuailles et du matériel.

Je souhaite recroiser un jour cette personne pour en savoir plus. Que pensez vous de tout cela, est ce une piste nouvelle et est elle crédible ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Jeremiah29
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 49
Localisation : Finistère-nord
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 13 Déc 2014 - 12:12

Yannig Kerhousse a écrit:
mes propos sur l'Ersatz und Ausbildung  Fallschirmajäger Regiment 2 dont une compagnie aurait donc été présente dans le KVUG Pléneuf.

Tual Jimmy a écrit:
Donc, on partirait plutôt sur une Cie du Fallschirmajäger Regiment 2.

Bonjour !
Attention de ne pas confondre des unités :
Le Fallschirmjäger-Ersatz-und Ausbildungs-Regiment 2 (Fs.Ers.u.Ausb.Rgt.2) de l'Oberst Emil Deffner était une unité de formation et d'entraînement des parachutistes allemands située à Ploërmel.
Le Fallschirmjäger Regiment 2 de l'Oberst Hans Kroh était une unité de combat de la 2.Fallschirmjäger-Division arrivée dans le secteur de Brest en juin 1944.
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 13 Déc 2014 - 12:30

J'ai retrouvé des soldats tués au combat dans le secteur de Dinan avec comme unité d'appartenance : Fallchirmjäger-Ersatz-und Ausbildungs-Regiment Greeve?

Soit ces hommes ont été reversés au III./FJR.7 et on pourrait comprendre la raison pour laquelle ils sont sont début août 44 sur le secteur de Dinan soit on a une unité de paras peu connue....?

Cdt

Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah29
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 49
Localisation : Finistère-nord
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 13 Déc 2014 - 15:21

Yannig Kerhousse a écrit:
J'ai retrouvé des soldats tués au combat dans le secteur de Dinan avec comme unité d'appartenance : Fallchirmjäger-Ersatz-und Ausbildungs-Regiment Greeve?

Salut Yannig !..


Le centre d’entraînement est décentralisé de Stendal pour accueillir la croissance attendue de volontaires lorsque les quatre nouvelles divisions prévues commencent à prendre forme peu à peu. Les changements qui en résultent créent une certaine confusion en raison de la renumérotation et des déplacements vers différents endroits.
Tout d'abord, l'école d'origine de la Luftwaffe de Stendal-Borstel est transférée à Wittstock-Dosse en décembre 1942 pour faire place à une nouvelle Fallschirmschule 2. Au bout de quelques jours, elle est transférée à Braunschweig-Broitzen, site de l'école de l’armée d'avant-guerre, mais elle est dissoute au début de 1943 ;
La Fallschirmschule 1 à Wittstock est alors renumérotée 2.
Entre-temps, la Fallschirmschule 3 est créée à Braunschweig (Brunswick) avant de faire mouvement vers Kraljevo en Serbie au début de 1943.
Au cours de la même brève période, la Fallschirmschule 4 est formée (fin 1942-début 1943) à Dreux en France, avant d'être renumérotée 1 un an plus tard, lorsqu’elle absorbe le personnel de la Fallschirmschule n°2 (initialement la n°1).
Elle est finalement dissoute le 20 août 1944, la plupart de son personnel formant le Fallschirmjäger-Ersatz-und-Ausbildung Regiment Greve lequel à son tour deviendra le III./FJR.21 de la 7.Fallschirmjäger-Division le 25 novembre.

Source :
"German Airborne Divisions : Mediterranean Theatre 1942-45" - Bruce Quarrie


Comme tu peux le voir, le Fallschirmjäger-Ersatz-und-Ausbildung Regiment Greve n'a été formé que le 20 août 1944, soit bien après les combats de Dinan début août... la présence d'hommes de cette unité est donc plus qu'étrange !!! Suspect
Quelles sont tes source ?.. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Yannig Kerhousse

avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 47
Localisation : KVA2 / KVU etables
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La colonne infernale...   Sam 13 Déc 2014 - 17:59

Cela provient du Wast de Berlin concernant les fiches des sépultures de soldats allemands.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colonne infernale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colonne infernale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Tour Montparnasse infernale
» Colonne vertébrale
» Help... spirale infernale du conflit
» mon fils de 3 ans est infernale !!!!
» Câle colonne de direction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Hommes et événements sur le Mur de l'Atlantique :: Mur de l'Atlantique dans la bataille-
Sauter vers: