LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Lun 20 Jan 2014 - 18:36

Mais Frantz, tu donnes toi même la réponse dans ton intervention. Quand j'emploie ce terme, c'est justement celui employé par mes connaissances des Rosaires,par les "anciens" comme l'ami Yves par exemple qui a été déporté à Bergen Belsen. Personnellement, je ne l'emploi pas.

Mais de leur part, on peut le comprendre, je pense que nous serons d'accord. Sans rancune également.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Lun 20 Jan 2014 - 19:12

Bonsoir

Je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'une " citation ".

Pas de problème, on passe à autre chose.
Bonne soirée
Frantz
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Lun 20 Jan 2014 - 20:35

Il y a une chose également que vous aurez pu remarquer, c'est que l'on ne donne pas son nom, contrairement à la quasi totalité des cas, y compris pour les subalternes des camps que l'on nomme.

Là, il reste Werner.C
Comment interpréter cela ? protection de sa famille, simple soldat, je ne sais pas.

Par ailleurs, est ce que le chef d'accusation d'appartenance à une organisation criminelle, telle qu'elle avait été définie par l'article 6 de la charte du tribunal militaire international en date du 6 Août 1945 tient toujours ?
Auquel cas, il pourrait être condamné pour ce motif, comme l'ont été tous les Waffen SS en plus de leurs crimes, c'est le cas d'Erwin SCHIENKIEWITZ en 1947, pour lequel je constitue un dossier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Patrick.Fleuridas
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
avatar

Nombre de messages : 6424
Age : 62
Localisation : Guérande 44
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mer 22 Jan 2014 - 17:12

Bonsoir à tous,

Un lien, c'est filmé à partir d'un drone.
Patrick

http://www.youtube.com/watch?v=uyTrUBN4yyw#at=12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.festungstnazaire.be
Admin (FX)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 51
Localisation : Le Girmont Val d'Ajol (88)...trop loin du Mur!!!!
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mar 10 Juin 2014 - 20:13

C'était il y a 70 ans aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
http://atlantikwall.superforum.fr
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mar 10 Juin 2014 - 20:42

Oui, merci de nous le rappeler, l'histoire va tellement vite et les morts s'oublient si vite....

J'étais il y a quelques minutes avec mon beau père, officier sur aviso escorteur et né le... 10 Juin 44 pour lui souhaiter son anniversaire.
Membre de l'AFL ( Association des Français Libres) créé par le Général de Gaulle le 21 Juin 1945, et surtout apolitique. C'est ainsi qu'il y a vu des banquets avec des couples improbables, CHIRAC-MARCHAIS, et certaines valises " africaines" chargées de "Pascal."
Mais à propos, que devient Werner. C ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mar 10 Juin 2014 - 21:05

Bonsoir

Extrait du texte fondateur de l'Association des Français Libres
Après la victoire de 1945, ceux qui avaient répondu à l’Appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle et signé leur engagement dans les Forces françaises libres, ont créé le 21 juin 1945 l’association des Français libres, à la demande du général de Gaulle et sous sa présidence d’honneur. Présenté à l’Amiral d’Argenlieu, son acte de naissance comportait six points :

Il est créé une « Association des Français libres » ayant pour objet de soutenir les intérêts moraux et matériels des Français libres et de leurs familles, à l’exclusion absolue de tout but politique.

Cette Association fédérera les diverses Sociétés de Français libres déjà existantes, et comptera comme membres de droit tous les Français libres qualifiés comme tels par les diverses réglementations édictées de juin 1940 au 31 juillet 1943.


Ce qui m'amène à penser que tu as du faire une petite erreur quant à la date de naissance de ton beau-père,
car s'il est bien né le 10/06/1944, il était quand même très jeune pour appartenir aux FFL.

Pour info, cette Association des Français Libre a cessé d'exister en 2000

Cordialement
Frantz
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mar 10 Juin 2014 - 21:16

Je me suis sans doute mal exprimé. Il est bien né le 10 Juin 44 et a fait partie de l'AFL des années après, bien entendu, en qualité d'officier de la marine française, je te parle là des années 70 à 90.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mer 11 Juin 2014 - 7:24

Bonjour

Bonjour Michel_022
Bien pris, fort et clair !

Cordial salut
Frantz
Revenir en haut Aller en bas
Patrick.Fleuridas
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
Modérateur 1 - Spécialiste Regelbauten
avatar

Nombre de messages : 6424
Age : 62
Localisation : Guérande 44
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mer 11 Juin 2014 - 10:55

Bonjour à tous

L'amiral d'Argenlieu... Il me semble que son  intrangisance en Indochine a fait perdre à la France l'occasion d'une sortie honorable et accélérer les rouages de l'engrenage qui c'est achevé il y a aussi 60 ans à Dien bien phu. mais ces héros-là sont bien oubliés aujourd'hui... désolé pour le "hors sujet" mais certains noms me font horreur...Mais c'est juste mon avis.
Cordialement
Patrick


Dernière édition par Patrick.Fleuridas le Jeu 12 Juin 2014 - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.festungstnazaire.be
Eric29

avatar

Nombre de messages : 2943
Age : 54
Localisation : B N°413/2/Ma Fla803"Zwischendeck"
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Mer 11 Juin 2014 - 11:21

Il est vrai que certains Amiraux français n'ont pas brillé par leur clairvoyance, voir Mers El Kébir, il suffisait de partir dans les Antilles!
Revenir en haut Aller en bas
Gerard LAIB

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 58
Localisation : 62250 Landrethun-le-Nord
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Le courage de la Mémoire   Jeu 12 Juin 2014 - 15:37


Fleur de la mémoire, Oradour, avril 2014.

j'ai écrit ce texte pour les soixante-dix ans du massacre d'Oradour-sur-Glane

Le courage de la Mémoire.

Aujourd'hui 10 juin 2014, voila soixante-dix ans que la division allemande "Das Reich" est passée par Oradour-sur-Glane, et par beaucoup de
villages du sud limousin et bien tant d'autres vers le nord, vers la Normandie.

Partout, où elle est passée comme une trainée de poudre, elle a laissée de nombreuses familles malheureuses, par des actes de barbarie, soit par le feu, pendaisons ou fusillades.

Il faut remettre aussi les pendules à l'heure de notre Mémoire, le temps de cette époque, été 44, était aussi trouble du coté allemand, que français.

Les actions des maquis, ont fait beaucoup de dégâts parmi les civils, dues aux représailles allemandes, dans de nombreux départements français, sans oublier la milice et la Gestapo.

A ce jour, et en cette année de soixante-dixième anniversaire, beaucoup de livres ont été écrits, bien écrits pour certains que j ai pu lire, la
Mémoire parmi ces livres et bien différente sur le drame d'Oradour, chacun pourra faire sa propre idée...

Ne pas oublier aussi, le drame des "Malgré-Nous alsaciens et mosellans", qui contre leur volonté, ont été incorporés de force dans différents corps d'armées allemandes, en échange, leurs familles ne seraient pas déportées dans les camps de concentration nazis. Sur le front de Normandie, bon nombre de "Malgré-Nous", ont déserté leurs unités, malgré ce qu'ils encouraient : le peloton d'exécution, s'ils étaient repris.

A ce jour, malgré les réconciliations, la Mémoire reste, toujours, avec des rancœurs entre les différentes parties. Avec le temps la Mémoire oubliera, se normalisera, que restera-il de la vraie Mémoire, du dix juin 1944.

Seul le Divin, sait ce qui s'est vraiment passé dans ce village Limougeaud, ce dix juin 1944... Elles, les victimes et les familles, ne sauront jamais, seul "les voix s'éteindront à jamais".

A nous, entretenir la Mémoire, au plus près de la vérité...
Je pense, très fort à vous, victimes de ce drame, que ce soit du coté Limougeaud, où, d'ailleurs, paix a vos âmes, on ne vous oubliera jamais par vos Mémoires...

Gérard LAÏB.
10 juin 2014.
Revenir en haut Aller en bas
http://memoires.oradour.free.fr/
Gerard LAIB

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 58
Localisation : 62250 Landrethun-le-Nord
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Le courage de la Mémoire   Jeu 12 Juin 2014 - 15:49

 zoofdli 
Revenir en haut Aller en bas
http://memoires.oradour.free.fr/
Admin (FX)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 51
Localisation : Le Girmont Val d'Ajol (88)...trop loin du Mur!!!!
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Ven 13 Juin 2014 - 8:16

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Rainer-Diekmann-Mon-pere-etait-le-bourreau-d-Oradour-568652

Pour la première fois de sa vie, le fils d’Adolf Diekmann, l’officier SS qui a orchestré le massacre d’Oradour sur Glane, revient sur la personnalité trouble de son père. Agé de 72 ans, il n’avait que deux ans quand ce dernier est mort au combat en Normandie, le 29 juin 1944. Il a passé une grande partie de son existence à s’interroger pour comprendre pourquoi ce père encombrant avait commis le pire crime nazi en France.
Revenir en haut Aller en bas
http://atlantikwall.superforum.fr
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Ven 13 Juin 2014 - 14:27

Admin (FX) a écrit:
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Rainer-Diekmann-Mon-pere-etait-le-bourreau-d-Oradour-568652

Pour la première fois de sa vie, le fils d’Adolf Diekmann, l’officier SS qui a orchestré le massacre d’Oradour sur Glane, revient sur la personnalité trouble de son père. Agé de 72 ans, il n’avait que deux ans quand ce dernier est mort au combat en Normandie, le 29 juin 1944. Il a passé une grande partie de son existence à s’interroger pour comprendre pourquoi ce père encombrant avait commis le pire crime nazi en France.


Quand on voit ce qui s'est passé dans les camps de prisonniers allemands aux Etats-Unis, et qu'on les écoute surtout, il n'y a pas de questions à se poser.
L'endoctrinement nazi, voilà la réponse. 167 victimes sont passées par les mains des nazis entre 42 et 46 dans les camps américains, 14 de ces tortionnaires qui y croyaient dur comme fer ont été pendus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
huggy

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 45
Localisation : marck
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 11:09

bonjour....quelqu'un peut me dire, pourquoi les archives sur ouradour sur glanes sont bouclée pour 100 ans...
Vous oubliez aussi ...qu'il y avait une guerre entre les FTP et la FFI sur oradour!!!!!!!pourquoi..
L'état français nous cacherais la vérité.....??????
Revenir en haut Aller en bas
Gerard LAIB

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 58
Localisation : 62250 Landrethun-le-Nord
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 11:12

ben oui!!
Revenir en haut Aller en bas
http://memoires.oradour.free.fr/
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 13:01

Bonjour

Le délai de prescription des faits courant sur 100 ans ne date pas de 1944 ou 1945. Ce délai est et a été
créé pour protéger les acteurs d'évènements et leurs descendants encore vivants.
En ce qui me concerne, j'ai encore 69 ans à attendre pour connaitre les évènements attachés à mon Grand-père
paternel, officier " mort pour la France " en Allemagne en octobre 1945

Quel intérêt aurait un gouvernement, de cacher la vérité sur de tels évènements .
Depuis 1945, se sont succédé aux commandes du pays, des gouvernements de gauche, de droite, puis de
gauche et encore de droite etc.....ne pensez vous pas, que plutôt que de " cacher la merde du chat " ils
auraient profité de l'aubaine pour charger les uns et les autres en rejetant les responsabilités sur ceux d'en face ?

Nous ne sommes pas en état de complot permanent, il y a des lois, et même si l'on peut regretter l'absurdité
de certaines, c'est comme cela .

Allez soyons cool ......attendons
Frantz

Citation :
Délais de communications

Depuis la loi du 3 janvier 1979 sur les archives, les documents d'archives publiques sont librement communicables à l'expiration d'un délai de trente ans (art. 6 de la loi). Toutefois le délai est plus élevé pour certaines catégories de documents précisées par l'article 7 de cette loi et par l'article 1er du décret du 3 décembre 1979.
1° Dossiers médicaux : cent cinquante ans à compter de la date de naissance pour les documents comportant des renseignements individuels de caractère médical. Ce délai concerne notamment les dossiers d'aliénés.
2° Dossiers de personnel : cent vingt ans à compter de la date de naissance.
3° Justice : cent ans à compter de la date de l'acte ou de la clôture du dossier pour les documents relatifs aux affaires portées devant les juridictions, y compris les décisions de grâce.
4° Notaires : cent ans pour les minutes et répertoires. Le délai de communication des dossiers est laissé à la décision du notaire.
5° Etat civil : cent ans.
6° Enregistrement : cent ans
7° Recensements et enquêtes : cent ans à compter de la date du recensement ou de l'enquête pour les documents contenant des renseignements individuels ayant trait à la vie personnelle et familiale et, d'une manière générale, aux faits et comportement d'ordre privé, collectés dans le cadre des enquêtes statistiques des services publics. Si des dérogations sont prévues pour les autres délais, l'article 8 de la loi prévoit qu'aucune dérogation ne peut être accordée pour ces documents.
8° Vie privée : soixante ans à compter de la date de l'acte pour les documents mettant en cause la vie privée, notamment : police nationale, dossiers fiscaux et domaniaux, rapports d'inspections générales.
9° Sûreté de l'Etat : soixante ans à compte de la date de l'acte.
10° Présidence de la République et Premier ministre : soixante ans pour les archives en provenance de leurs services.
11° Dommages de guerre : soixante ans.
Autorisations d'exception (art. 8 de la loi). Sauf en ce qui concerne les documents de base des recensements et enquêtes, dont il vient d'être question plus haut, l'administration des archives peut autoriser la consultation des documents d'archives publiques avant l'expiration des délais prévus par l'article 7. Cette consultation n'est assortie d'aucune restriction, sauf disposition expresse de la décision administrative portant autorisation.
Les demandes de dérogation aux conditions de communicabilité des documents d'archives publiques sont visées par l'article 2 du décret n° 79-1038 du 3 décembre 1979, reproduit ci-dessous : Art. 2. Toute demande de dérogation aux conditions de communicabilité des documents d'archives publiques est soumise au ministre chargé de la culture (direction des Archives de France), qui statue, après accord de l'autorité qui a effectué le versement ou qui assure la conservation des archives.
L'autorisation de dérogation mentionne expressément la liste des documents qui peuvent être communiqués, l'identité des personnes admises à en prendre connaissance et le lieu où les documents peuvent être consultés. Elle précise en outre, le cas échéant, si la reproduction des documents peut être effectuée et en détermine les modalités.
Le ministre peut, avec l'accord de l'autorité qui a effectué le versement ou qui assure la conservation des archives, accorder des dérogations générales pour certains fonds ou parties de fonds visés à l'article précédent, lorsque les documents qui les composent auront atteint trente ans d'âge.
Archives privées. Le déposant ou le donateur d'archives privées a le droit d'imposer les délais de communication qu'il juge bon.

Reproduction des documents

Nous citons ci-après une note d'information parue sous le titre "Etat civil et généalogie" dans le Bulletin d'information du ministère de l'Intérieur , n° 232, du 13 novembre 1980 : "L'intérêt des Français pour la généalogie se manifeste davantage chaque année. Un travail non négligeable s'ajoute ainsi aux autres tâches municipales. Aussi n'est-il pas inutile d'en rappeler les limites légales."
"La délivrance des expéditions des actes de l'état civil de moins de cent ans est soumise aux dispositions de décret modifié n° 62-921 du 3 août 1962. Celle-ci est effectuée gratuitement depuis 1973, ce qui a entraîné un accroissement des demandes de documents, notamment dans le cadre de recherches généalogiques et par conséquent un accroissement de charge pour les mairies, en particulier lorsque les recherches sont sollicitées par les intéressés. Il faut cependant précise que la délivrance de copies ou d'extraits d'actes de l'état civil obéit à des règles bien précises, et n'est effectuée qu'en faveur de certaines personnes, sauf autorisation du procureur de la République : la personne concernée par l'acte, ses ascendants ou descendants, son conjoint, son tuteur ou son représentant légal si elle est mineure ou en état d'incapacité."
"Enfin la consultation directe des registres de l'état civil datant de moins de cent ans est interdite, sauf pour les agents de l'Etat habilités à cet effet et les personnes munies d'une autorisation écrite du procureur de la République."
"La délivrance des expéditions des actes de l'état civil de cent ans et plus , est soumise aux dispositions de la loi n° 79-18 du 3 janvier 1979 sur les archives. Les visas de conformité des copies, reproductions photographiques et extraits de documents conservés dans les dépôts d'archives publiques sont délivrés exclusivement pour des motifs administratifs, judiciaires ou pour établir la preuve d'un droit et à condition que le demandeur justifie le motif de la requête, selon les dispositions de l'article 1er du décret n° 79-1039 du 3 décembre 1979. Ils donnent lieu à la perception de droits, conformément à l'article 25 de cette loi."
"Par ailleurs, les dépositaires de registres de l'état civil de cent ans et plus peuvent, si l'état de conservation de ces documents le permet et s'ils disposent des moyens matériels nécessaires, procéder, à la demande des intéressés, à leur reproduction. Les frais de copie sont à la charge de ces derniers. La consultation de ces registres est libre, conformément à l'article 7, de cette même loi. Les registres paroissiaux, étant des documents d'archives, sont en conséquences soumis aux mêmes règles."
Ainsi le service détenteur de l'état civil n'est pas obligé de délivrer des copies et photocopies ordinaires de documents d'état civil (et à plus forte raison d'actes de catholicité) et ceci pas plus à titre onéreux qu'à titre gracieux, sauf aux personnes qui en ont besoin pour des raisons administratives et à charge pour elles de justifier de cette nécessité.
La note d'information du Bulletin du ministère de l'Intérieur n'a fait du reste que confirmer une réponse du ministre de la Justice précisant que, pour les documents de plus de cent ans déposés aux Archives, celles-ci ne sont tenues que de donner communication des registres, non de délivrer des copies sans usage juridique avéré (réponse du ministère de la Justice à la question écrite 27328, Débats parlementaires du 22 avril 1976, Assemblée nationale).
Ajoutons pour terminer que, dans un jugement rendu le 7 mai 1981 par le tribunal administratif de Lyon, cette juridiction a estimé que ni les actes d'état civil ni les actes notariés ne pouvaient être considérés comme documents administratifs et que, de ce fait, ils n'entraient pas dans le champ d'application de la loi du 17 juillet 1978 relative à la liberté d'accès aux documents administratifs. Il s'ensuit que les actes d'état civil et les actes notariés sont régis par la loi n° 79-18 du 3 janvier 1979 et par ses décrets subséquents en ce qui concerne les règles de communicabilité qui leur sont applicables ; ce qui implique leur consultation sur place, étant précisé que les services d'archives ne sont pas tenus de délivrer des photocopies sur simple demande. Il arrive toutefois que certains dépôts délivrent des copies ou des photocopies à des généalogistes, mais cela ne peut être qu'à titre de pure bienveillance et dans la mesure seulement où leurs autres fonctions en laissent aux Archives le temps et les moyens ; dans la mesure aussi où l'état des documents leur permet de supporter la photocopie.

http://www.geneanet.org/forum/index.php?topic=139956.45
Revenir en haut Aller en bas
l'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 247
Age : 67
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 15:05

Bonjour,

FRANTZ a écrit:
Bonjour,

Quel intérêt aurait un gouvernement, de cacher la vérité sur de tels évènements .
Depuis 1945, se sont succédé aux commandes du pays, des gouvernements de gauche, de droite, puis de
gauche et encore de droite etc.....ne pensez vous pas, que plutôt que de " cacher la merde du chat " ils
auraient profité de l'aubaine pour charger les uns et les autres en rejetant les responsabilités sur ceux d'en face ?

La vérité sur ORADOUR SUR GLANE est tout autre, mais personne en veut en entendre parler...

Allez donc à LE BLANC demander d'avoir accès aux archives puisque c'est si transparent que ça...

Lien :

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Depot-central-des-archives-de-la.html

Dépôt central d’archives de la justice militaire

54, rue de la Guignière
BP 214
36300 Le Blanc

Téléphone : + 33 2 54 37 48 55


L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 18:49

Bonsoir

Je ne rentrerai pas dans un débat ou chacun campera sur ses positions ......

Je vous cite
La vérité sur ORADOUR SUR GLANE est tout autre, mais personne en veut en entendre parler...

Allez donc à LE BLANC demander d'avoir accès aux archives puisque c'est si transparent que ça...


Partant de là je suppose que VOUS connaissez la vérité, alors n'hésitez pas à nous la livrer.

Je n'ai pas la science infuse, je ne perdrai donc pas en conjectures oiseuses et inutiles.

Frantz
Revenir en haut Aller en bas
l'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 247
Age : 67
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 20:15

Bonsoir,

Pas envie non plus de polémiquer, nous sommes sur un forum de bunker archéologie...

Ce que l'on connaît de la tragédie d'Oradour ou du moins ce que l'on nous rabâche depuis 70ans ce sont les conséquences d'un enchaînement de faits que je ne citerai pas.

Contrairement aux éléments portés à notre connaissance par les médias, certains témoignages des survivants sont contradictoires et sujets à caution.

Cette affaire a été instrumentalisée dans un seul but, tout mettre sur le dos des SS afin de noyer le poisson.

Les juges d'ailleurs ne s'y trompèrent pas quand on connaît l'issue du procès de 1953...

Alors que logiquement ils auraient dû pratiquement tous être condamnés à mort....

Quand aux dossiers de cour de Justice du Tribunal Militaire de Bordeaux, vous pouvez vous y assoir dessus...

Et pourquoi les SS seraient passés par Oradour alors qu'il n'en avaient aucune raison, pratique, stratégique, conjoncturelle ou autre ???

Pour ceux qui vivent dans la région, certaines langues se délient...

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 20:45

Messieurs bonsoir ! J'ouvre un tout petit aparté, ( on est entre nous), mais je pense que çà mériterait un sujet à part, nos propres expériences face aux archives. Il y en a franchement marre de ces gens, élus ou non, qui gardent pour eux seuls les documents d'archives. Après tout, cela nous appartient aussi non ?
Alors, il y aurait les choses que l'on peut dire, montrer, afficher au bas peuple, et celles auxquelles il n'aurait pas accès, du fait de son ignorance ou de son incapacité à décrypter, à analyser, à réfléchir ?
çà s'est passé il y a .... 70 ans, la quasi totalité des belligérants sont morts. Oui, il y a les familles, et alors ?
halte à cette " élite" qui dispose de TOUT et nous de RIEN.
Quelqu'un a entendu parler dernièrement de cet allemand présent sur les lieux ? Un buzz médiatique, et puis plus rien...

Il y a parfois d'agréables surprises, comme ces interrogatoires de sous mariniers allemands réalisés par les anglais, tout est consigné.
Mais pour le procès de Bordeaux concernant le massacre d'Ascq, c'est 100 ans Monsieur, circulez !
Il y a enfin les archives ouvertes aux seuls historiens. Ah, un historien. Alors c'est un mec qui a accès à tout, et vous à rien, parce qu'il possède en général une agrégation d'histoire et qu'il enseigne à l'université. Et il fait des bouquins le bougre, et il se fait du pognon !

Excusez moi, chers amis, c'est un coup de gueule, je suis en effet très en colère!
Pour notre sujet, je lis effectivement plus haut des sous entendus, je partage l'avais de Franck, si tu sais, alors vas y mon gars, çà m'intéresse ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 20:49

Pour ASCQ, lire LILLE et non Bordeaux, pardonnez moi.
Les langues se délient, dîtes vous ? Et elles disent quoi ? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
l'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 247
Age : 67
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 20:57

Bonsoir,

On peut parler si voulez des dossiers plus que brûlants, liés aux activités des services de guerre subversive ayant opéré durant la WWII et dont tout a été systématiquement détruit...

Et dont il n'y aura jamais aucune trace...

Merci à michel0_22 qui pense comme moi !

Le sujet est vaste...

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 21:06

Tâchons en tout cas, pour ce dossier douloureux, de rester dans les clous. Il serait dommage d'être sanctionnés, et je sais qu'au dessus de nos têtes, certains veillent.

Moi, j'aime discuter, débattre, avec des personnes aux idées objectives, et surtout dénouées de partie pris, voir de haine.
Ne demandez pas à un habitant d'Oradour qui a perdu un proche d'avoir cette qualité, c'est humain.
Si l'on peut faire progresser ce dossier, apprendre, dans un climat serein, ce serait parfait. Je reste à l'écoute. Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
huggy

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 45
Localisation : marck
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 21:25

Merci pour les renseignements...c'est vrais on et sur un site de bunkerarchéologie..
Désolé ......
Revenir en haut Aller en bas
l'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 247
Age : 67
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 22 Juin 2014 - 22:01

Re,

Bonsoir,

Au-delà de l'horreur de cet épisode de la WWII, il faut dépassionner le débat !

70 ans après, même si certains qui se souviennent sont encore là avec leur haine légitime, prenons du recul et essayons d'analyser.

Sans oublier qu'il y a eu d'autres massacres encore plus horrible en France et en Europe dont on se garde bien de parler !!!

Mais ORADOUR SUR GLANE, il y a toujours quelque chose qui le pousse par dessous....

Ce petit quelque chose qui fait que la vérité officielle ne nous satisfait pas...

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc Moser (Jazote)

avatar

Nombre de messages : 2648
Age : 68
Localisation : (22) Ploubalay
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 29 Juin 2014 - 10:08

michel_022 a écrit:
......Mais pour le procès de Bordeaux concernant le massacre d'Ascq....
Pour votre information, le dernier numéro de la revue HISTORAIL (n° 30, 07/2014) consacre 12 pages sur le massacre d'Ascq "Oradour ferroviaire" du 01/04/1944...
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1233
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Dim 16 Nov 2014 - 23:27

Bonsoir.

Un petit témoignage obtenu cette après midi au salon du livre de Pluduno (22) Le genre de récit qui ne figure évidemment pas dans les livres d'histoire...

Après le massacre d'Oradour, des éléments de la "Das Reich" ont poursuivi leur chemin, comme si de rien n'était, en prélevant à travers champs des bovins, vaches principalement.
Obsédés par les risques de fièvre aphteuse, ils ont interrogé les civils pour rencontrer un vétérinaire.
Dans un village ( Nogent le....? à préciser) ils se sont renseignés auprès du Docteur Girardot, vétérinaire de son état, grand père de notre amie.
Les Girardot ont cru leur dernière heure arrivée lorsque les SS ont frappé à leur porte. Ils cachaient en effet deux parachutistes anglais et une famille juive, tandis que Madame prélevait de l'essence sur le véhicule des allemands qui avaient réquisitionné le dernier étage de leur maison.

Mais rien de cela, pas de dénonciation: Les Allemands voulaient simplement s'assurer qu'il n'y avait de cas de fièvre aphteuse dans la région, afin de consommer leurs prises.

Des petites histoires, certes, mais toujours intéressantes à savoir.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5117
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   Lun 17 Nov 2014 - 8:35

Bonjour Messieurs.


Ce sont les accumulations de "petites histoires" qui font la grande. Pour ma part, j'aime beaucoup ces anecdotes. Et celle ci démontre une fois de plus, s'il en était besoin, qu'il n'y avait pas que des pleutres et des lâches à cette époque. J'espère que cette famille aura été citée parmi les justes.

Bien cordial salut.
Frantz.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Massacre d'Oradour-sur-Glane (87)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Massacre d'Oradour-sur-Glane
» 10 Juin 1944 - Oradour-sur-Glane
» Oradour sur Glane
» les victimes d'Oradour sur Glane
» Oradour su Glane (liste des victimes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: