LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 TREVIERES du 5 au 10 juin 44.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Lun 11 Fév 2013 - 20:04

Bonsoir à tous.

Je m'intéresse à ce qui s'est passé à Trévières durant les premiers jours du débarquement. Le colonel GOTH, commandant le 916è G.R y avait son PC dans un bunker.J'ai pas mal de questions sans vraiment de réponses ,et j'espère que vous allez m'aider. voici la première :
On a beaucoup dit que seuls Josef Priller et Heinz Wodarczik au manche de leur FW 190 étaient intervenus le 6 Juin.
Hors, deux témoins de Trévières, le chanoine Bertreux et un habitant, Pierre Harel, parlent tous deux de combats aériens dans la nuit du 5 au 6 juin. Il ne peut s'agir des FW190 basés à creil qui auraient attaqué des navires sur "Gold " ni des bombardiers Ju88 qui sont intervenus plus tard. Alors, quels étaient ces avions et d'où venaient ils ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 12 Fév 2013 - 15:42

Peu de réponses.... C'est un euphémisme ! LOL
Alors, j'ai fouillé... et j'ai trouvé, oh un peu trouvé... Si j'avais eu le livre : " la luftwaffe face au débarquement allié " de B. FRAPPE, je ne vous aurais pas posé la question mais il est épuisé et est hors de prix sur internet : 150 euros !

Ce qui m'intéressait, ce n'était pas de connaître toutes les interventions durant le débarquement et les jours suivants mais de vérifier les deux témoignages en ma possession. Il y a donc eu au moins deux interventions dans la nuit du 5 au 6 Juin 44 de la part de l'unité SKG 10 ( Schnelkampfgeschwader 10) Avertis très tôt dans la nuit de l'atterissage de planeurs dans la région de ST LO ainsi que de paras ( ouistreham) une première reconnaissance a lieu avec notamment le Major Kurt Dahlmann. Mais les pilotes ne décèlent rien et rentrent à la base.
2è alerte dans la nuit, des bombardiers US sont signalés sur la côte entre Carentan et Caen.
Quatre FW 190 se dirigent dans ce secteur avec à sa tête l'Hauptmann Helmut EBERSPACHER.
4 bombardiers quadrimoteurs LANCASTER seront abattus dont l'un du côté d'Isigny.
Voilà qui vient donc confirmé le dire des témoins, même si M. HAREL parle d'un lâché de bombes incendiaires sur Trévières à la fois par des avions Allemands et alliés.
Quelqu'un aurait il d'autres précisions sur ces faits ? merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mer 13 Fév 2013 - 19:35

Autre " problème " Malgré de longues recherches sur internet et divers sites, je n'arrive pas à localiser le bunker de l'oberst Ernst GOTH, commandant le 916è G.R situé à Trévières près de la propriété des de la Heudrie, à priori entre Trévières et Aignerville. Je recherche également certains membres de son état major ainsi que des officiers de compagnie. Merci par avance. Je continue...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
jeepo'
Moderateur 3
Moderateur 3
avatar

Nombre de messages : 1890
Age : 30
Localisation : 14-17-76-95
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mer 13 Fév 2013 - 22:17

Bonsoir Michel,

Il n'avait pas forcément de bunker pour se protéger, peut être simplement une cave...
Je ne connais pas le coin mais je suis avec attention tes études.
Bonne recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Higgins
Modérateur 4 / Spécialiste Bunkerarchéo
Modérateur 4 / Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 8131
Age : 42
Localisation : Calvados
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 14 Fév 2013 - 9:52

Bonjour,
A Trevieres il y a bien un petit bunker Feld.
Revenir en haut Aller en bas
bunker14
Spécialiste bunkerarchéo - Militaria
Spécialiste bunkerarchéo - Militaria
avatar

Nombre de messages : 1530
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 14 Fév 2013 - 11:40

michel_022 a écrit:
Autre " problème " Malgré de longues recherches sur internet et divers sites, je n'arrive pas à localiser le bunker de l'oberst Ernst GOTH, commandant le 916è G.R situé à Trévières près de la propriété des de la Heudrie, à priori entre Trévières et Aignerville. Je recherche également certains membres de son état major ainsi que des officiers de compagnie. Merci par avance. Je continue...

il est au nord du pont de Treviere, le long du versant. C'est juste un abri Feld en partie detruit
Revenir en haut Aller en bas
http://bunker14.skyblog.com/
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 14 Fév 2013 - 17:31

Merci les gars ! Comme j'ai prévu un pèlerinage de plusieurs jours en avril ou Mai , j'irai voir. Et je continue de chercher...
Ma 3è grande interrogation , toujours d'après notre chanoine, était la présence de chars Allemands.(!) Alors que les Gi'S, à partir du 8, commence l'encerclement de Trévières, et que les obus de marine s'abattent sur la ville, il signale des combats de chars ce 8 juin, et des renforts de chars et d'infanterie Allemande le 9. Or, la 21è panzer division est aux prises avec les Anglais au Nord de Bayeux et la 17è Panzer Grenadier-Division est encore loin...
Sachant que la plupart des Marders avaient été détruits, de quoi voulait il parler ? je "crois" que j'ai trouvé mais j'aimerais bien votre avis.
Et ces recherches m'ont amenées au Château de la Colombière. Ah chouette ! Sauf... qu'il existe en 44 DEUX châteaux de la Colombière en Normandie et qui ont joué deux rôles bien différents. Il a donc fallu chercher, comparer, recouper pour arriver à déterminer le départ des renforts de chars et de quels chars il s'agissait.
Je vous le dit, les gars, se lancer dans une histoire, à condition que l'on veuille bien respecter du mieux possible la stricte vérité historique, n'est pas de tout repos... Mais ces recherches sont passionnantes.
On avance...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Manuferey
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 53
Localisation : Virginia (USA)
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Sam 16 Fév 2013 - 0:01

Michel,

Je n’ai pas étudié la question des combats dans ce coin en 44 mais la seule unité opérant des blindés dans cette zone était la Panzer-Jaeger Abteilung 352 avec des Marder III dans la 1 Kp. et des StuG III dans la 2. Kp. Le livre « Panzerwrecks No .11 » montre d’ailleurs un Marder III détruit à Trévières.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Dim 17 Fév 2013 - 23:07

Manu, je suis d'accord avec toi. A cet endroit là, et à cette date là, il ne peut s'agir que de cette unité. Mais comme les Marder sont partis tôt le 6 Juin vers Colleville, ce ne peut être que les StuG III qui, à priori, étaient également, à priori planqués au château.
Mais l'état Major a quitté précipitamment le château au matin du 6 Juin, et apparemment les StuG avec, ce qui explique que la contre attaque du 9 est partie de plus au Sud, précisément de Bricqueville et Berhesq.
A noter qu'à cette date, des premiers éléments de la 17è Panzer-Grenadier, contrairement à ce que je disais plus haut, n'est plus très loin. Des éléments avancés ne vont pas tardés à être pris à partie par les paras de Graignes. Mais c'est une autre histoire, dont on va parler, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 19 Fév 2013 - 19:38

Auriez vous la gentillesse de me préciser ce qu'est un abri Feld ?
Sinon, pour la localisation, n'y a t-il pas une autre appellation que " le pont de Trévières " Est ce l'Aure que ce pont traverse ?
Merci pour ces précisions car je prépare mon voyage pour la normandie avec beaucoup de sites à visiter dont celui là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
jeepo'
Moderateur 3
Moderateur 3
avatar

Nombre de messages : 1890
Age : 30
Localisation : 14-17-76-95
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 19 Fév 2013 - 23:12

Bonsoir Michel,

Un abri Feld est un abri feldmassig (orthographe ???), c'est à dire un abri de type léger si je ne me trompe pas, avec certainement des murs de 40cm d'épaisseur seulement.
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 26 Fév 2013 - 19:03

Merci Jeepo'. Bon, pour m'en sortir, j'ai décidé d'appliquer une méthode, sinon, c'est l'anarchie.
Je replace toutes les unités Allemandes et Alliées ( US et canada) sur une carte, en déplaçant au fur et à mesure les unités qui se replient ou qui avancent, et je décortique tous les témoignages, à la fois des habitants et des GI'S, en essayant de recouper le tout. C'est très intéressant pour la suite et plus facile à narrer.
On lit par exemple que tel habitant a vu des Allemands à telle heure dans son village ou qu'un char Américain est posté à tel endroit à telle heure. Un travail de fourmi mais la crédibilité passe par là. On lit des choses étonnantes comme ces soldats qui se tirent dessus à chaque extrémité d'une tranchée avec des réfugiés Français au milieu, ou ces deux avions US qui font les c.... à tel point qu'ils vont se toucher et l'un des deux tombe ! Beaucoup d'Allemands se rendent dans des circonstances parfois loufoques.
Pour le reste, il s'avère que cette prise de Trévières est stratégique dans la poursuite des évènements.
Me reste à déterminer le reste de Sturm III G qui contrent attaquent depuis Bricqueville, sachant qu'un certain nombre a été engagé avec des Marder sur Colleville, et sachant qu'un blog nous dit que les 10 Sturm ont été envoyés à Arromanches !!! Ne confond il pas avec des blindés du 914 ou 915 ème ???
What's is the question...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Manuferey
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 53
Localisation : Virginia (USA)
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 26 Fév 2013 - 22:45

michel_022 a écrit:
[...]
Me reste à déterminer le reste de Sturm III G qui contrent attaquent depuis Bricqueville, sachant qu'un certain nombre a été engagé avec des Marder sur Colleville, et sachant qu'un blog nous dit que les 10 Sturm ont été envoyés à Arromanches !!! Ne confond il pas avec des blindés du 914 ou 915 ème ???
What's is the question...

Michel,

Petites précisions si je puis me permettre:

1) l’abréviation des canons d’assaut (“Sturmgeschutz) utilisée par les Allemands et dans un tes posts précédents était “StuG” plutôt que « Sturm ».
2) Les Gren-Regt. 914 et 915 de la 352 ID ne possédaient pas d’engins blindés. Les seuls engins blindés de la 352. ID étaient les StuG et Marder de la Pz.Jg. Abt. 352.

Par ailleurs, il est difficile de prendre en règle général pour argent comptant les témoignages de civils lorsqu’ils parlent de « chars ». Ainsi un gros semi-chenillé allemand blindé pourrait être facilement appelé « char » à cause de ses chenilles, de même qu’une petite chenillette type Renault UE.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 26 Fév 2013 - 23:02

Tout à fait d'accord avec toi. Je les appelle tantôt des StuG, tantôt des Sturm, peu importe, il s'agit bien des mêmes, à savoir les blindés sTURMGESCH
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 26 Fév 2013 - 23:06

Petite coupure.... je continue, à savoir les Stumrgeschütz de la 352 è.
il est convenu par tout le monde qu'ils étaient au nombre de dix. Plusieurs témoins signalent qu'ils tiraient sans arrêt, le 8 et le 9. j'en déduit donc qu'il s'agit donc bien de chars.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mer 27 Fév 2013 - 19:19

Salut ! Je me suis longtemps demandé pourquoi Ernst GOTH, le commandant du GR 916 ( dont certains disent qu'il a été le meilleur commandant Allemand durant le débarquement ) ne s'était pas installé au château " la Colombière ". C'eut été plus luxueux que cette petite maison qu'il avait fait réquisitionner dans Trévières. Il faisait ainsi la navette entre cette demeure et son bunker, un peu comme Marckx le faisait à ST LO.

Et j'ai entendu pour la première fois, aujourd'hui, parler du " Kampfgruppe Goth ! " Qu'est ce que si, que çà, que c'était .... ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 9 Mai 2013 - 19:27

Bonsoir à tous.

Alors, le " Kampgruppe Goth " c'est l'intéressé qui le dit dans un témoignage, s'est ainsi appelé lorsque les GR914 et 915 ( Meyer ) décimés, sont passés sous son commandement, aux alentours du 8 ou 9 Juin. C'est à cette époque qu'il a eu personnellement Rommel au téléphone, ce dernier lui demandant de tenir au moins deux jours, en attendant l'arrivée de la 17è Panzer-Grenadier Division.
Mais la situation s'est terriblement dégradée les 8 et 9 Juin, au point que Formigny a été prise par les Américains et que Trévières est quasiment encerclée.

Depuis Février dernier, on a bien déblayé le terrain concernant le bunker du Colonel Goth et je remercie Bunker14 d'y avoir contribué pleinement.
J'ai les coordonnées téléphoniques du Dt Feutry ( 83 ans) dont la maison avait été réquisitionnée par Goth. je vais l'appeler la semaine prochaine, sans doute de précieuses informations à recueillir.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mer 22 Mai 2013 - 22:38

Bonsoir à tous.

Concernant les éléments de reconnaissance de la 17è SS PANZER-GRENADIER , la SS Panzer-Aufklärungs-Abteilung 17 appelée communément la AA-17, arrivée le 8 Juin du côté de Trévières, en fait au Molay-Littry et qui va rencontrer le Général Kraiss, quelqu'un a t-il quelques noms d'officiers et leur grade à me donner ? Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
MLQ

avatar

Nombre de messages : 678
Age : 75
Localisation : 02200 Mercin et Vaux
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 23 Mai 2013 - 17:51

Bonjour

la SS-Panzer-Aufklärungs-Abteilung 17 (SS-AA 17 en abrégé)Kommandeur SS-Stubaf. Holzaptel,
Le 9 juin, dès la matinée, tandis que des éléments de la SS-AA. 17 patrouillent entre Bayeux et Trévières, la 1ère compagnie de ce groupe de reconnaissance établit le contact avec le Generalleutnant Kraiss, Kommandeur de la 352. ID à Littry.
Source: Objectif Carentan 6-15 juin 1944, Hors série Normandie 1944 Magazine 39-45 N°3
Revenir en haut Aller en bas
http://sgmcaen.free.fr/
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Jeu 30 Mai 2013 - 20:18

Salut à tous et merci MLQ. j'ai en fait ce livre mais je ne l'ai pas encore feuilleté et pour cause, mon histoire ne m'amène pas à Carentan. Faut bien faire des choix, sinon je vais faire du Jonathan Littell !!!
Par contre, deux choses : On peut inclure cette 17è PG-Division dans le sujet, ainsi d'ailleurs que les premiers jours de combat entre les Fallschirmjäger de Von den Heyde et les paras US car ils vont déterminer le sort de Trévières et de la 352è I.D du général Kraiss.
Car Kraiss compte bien entendu sur ce renfort pour tenir la position, Rommel s'en ai ouvert à Goth. Hors, le fait que les paras Allemands vont échouer à la fois pour la prise de Ste Marie du Mont et se rendre aux Américains à " la barquette " avec 500 morts, et aussi à st Côme du Mont et se replier sur Carentan va inciter Rommel à lancer la 17è PG-Division à cet endroit là, laissant un trou béant entre le secteur Ste Mère Eglise à l'Ouest et le secteur Anglo-Canadien à l'Est. Un trou béant où vont s'engouffrer plein Sud les Américains en direction de Caumont, un peu plus tard.
Concernant cette 17è SS panzer-Grenadier Division*, on sait qu'une partie va se trouver confrontée aux paras US à Graignes, en plein sur leur passage, et certains " historiens " nous vendent même que ces trois jours ( entre le 10 et le 12 juin ) mobilisant une partie des troupes d'Ostendorff auraient contribué à la défaite Allemande de Carentan. Un raccourci que je demande à voir.
Puisque nous sommes sur Graignes, une parenthèse pour dire que l'on s'est étonné sur le montant des pertes Allemandes ( entre 500 et 1200 ) Mais il est relaté par ailleurs que lors de l'avancée des US au Nord de Trévières le 9 juin, un seul canon de 88 Allemand a tué plus de 150 Américains, on peut comprendre le nombre élevé de morts à Graignes, de troupes très jeunes et inexpérimentées.

* On lit sur des blogs très sérieux que cette division serait la seule à ne pas avoir commis de crimes de guerre.... Rappelons les condamnations connues de Erwin Schienkiewitz et de Karl-Heinz Nieschlag commandant du 2è bataillon régiment 38 impliqué à Graignes.

Mais c'était une parenthèse, nous sommes le 9 au matin et Trévières n'est plus loin de tomber...
Toute aide bienvenue, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Manuferey
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 53
Localisation : Virginia (USA)
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Ven 31 Mai 2013 - 0:00

michel_022 a écrit:
Mais il est relaté par ailleurs que lors de l'avancée des US au Nord de Trévières le 9 juin, un seul canon de 88 Allemand a tué plus de 150 Américains, ...

affraid affraid affraid Shocked Shocked Shocked scratch scratch scratch

Relaté par qui?

Un seul canon à tir droit comme le 88 tuant 150 soldats en une journée, il faudrait qu’il en tue 15 par heure pendant un combat de 10 heures, soit en moyenne un soldat toutes les 4 minutes, ou 30 par heure pendant un combat de 5 heures soit en moyenne un soldat toutes les 2 minutes ! Ou encore il faudrait que le canon tue plusieurs larges groupes de soldats agglutinés, ce qui est contraire à tout bon entraînement militaire, ou encore détruise dans la journée par exemple 15 camions transportant 10 soldats chacun.

N'y aurait-il pas une erreur typographique quelque part?

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Ven 31 Mai 2013 - 14:41

Salut Manu ! Tu fais bien de réagir et de m'interpeller ainsi, çà fait avancer les choses. Il ne m'importe pas de détenir à moi seul la vérité, mais au contraire d'être contredit car ce qui m'importe, c'est la vérité historique, le reste n'est que masturbation !

Alors, je tiens ce fait de " Cross- channel Attack " source je pense Américaine et digne d'authenticité.
L'action se déroule si j'ai bien compris au lieu dit " le Carrefour " à une quinzaine de kms S O de Trévières, le 10 Juin. Cela concerne des hommes du 115è R.I US qui progressant plein sud, je cite:

"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Ven 31 Mai 2013 - 14:50

" Poursuivant par la suite son avance au Sud de " le carrefour " , le régiment a finalement atteint à 2 h 30 son objectif le 10 juin.
Alors que le reste du régiment attendait les ordres pour prendre son bivouac, il fut attaqué par un canon d'assaut de 88 mm auquel les fantassins n'avaient rien à opposer. Le 2è bataillon US perdit 150 hommes dont 11 officiers dans cette action ennemie, qui n'eut apparemment pas de suite. Le lendemain, la bataillon était réorganisé avec 110 remplaçants et occupait la rive Nord de l'Elle sans problème. FIN DE CITATION.

Si je me fis à cet épisode, on peut supposer que le nombre de soldats Allemands tués à Graignes est plausible. Les jeunes Grenadiers se sont présentés comme on le faisait du temps de Napoléon, de la véritable chair à canon pour les mortiers et les mitrailleuses des paras US.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Manuferey
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 53
Localisation : Virginia (USA)
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Sam 1 Juin 2013 - 0:01

Michel,

Ayant la version originale en anglais de Cross-Channel Attack, j’ai retrouvé le passage dont tu parles. Je comprends mieux ce qui s’est passé et cela s’éloigne de la version française que tu as lue.
La version originale parle en effet d’une colonne de plusieurs véhicules blindés et non pas d’un seul, supportés par de l’infanterie. Résultat : 150 hommes perdus dans la mêlée dont 11 officiers. Mais ils ont été perdus dans le sens où le 2nd bataillon du 115th IR qui a subi l’attaque allemande s’est dispersé en petits groupes et a fait retraite vers le nord et l’est pendant la nuit. Ces petits groupes regroupant les 150 hommes (moins éventuellement des soldats tués ou blessés) semblent en fait avoir perdu le contact avec leur bataillon et n’étaient plus « joignables » le lendemain pour participer à d’autres attaques.

Il faudrait lire l’ « action report » du 115th IR ou son histoire officielle d’après-guerre pour avoir plus de détails sur les pertes exactes lors de cet épisode mais ce genre de total comprend les KIA (killed in action), WIA (wounded in action) et aussi les MIA (missing in action). La plupart des 150 hommes perdus étaient en fait MIA pendant quelque temps.

Par ailleurs, un soldat US a pris un bazooka et a mis deux (2) véhicules blindés hors d’état de combattre !

Enfin, le texte US ne parle pas de canon d’assaut de 88 mm mais de canons automoteurs de 88 mm. De toute facon, il n’existait aucun canon d’assaut allemand (StuG) armé d’un canon de 88, et aucun chasseur de chars (Panzerjaeger) allemand armé d’un canon de 88 mm (Jagdpanther, Elefant) n’a combattu en Normandie. Donc il pourrait s’agir en fait soit de StuG avec canons de 75 mm, soit de chasseurs de chars Marder (I ou III) armés de canons de 75 mm ou 76,2 mm. Mais je ne connais pas les forces allemandes présentes dans cette zone à cette date. Je te laisse le soin de nous le dire.

Voici l’extrait complet de cet épisode dans « Cross-Channel Attack » version US :

« Thoroughly exhausted the troops reached their initial objective at 0230, 10 June. Leading units moved off the road. Reconnaissance to establish a temporary defensive position was difficult in view of the condition of the men and the dark night. Most of the men simply dropped to the ground and were almost at once asleep. While the rear of th column still waited on the road to move into the bivouac area, an enemy infantry and armored vehicle column blundered down the road in retreat from the Aure valley fighting. A machine pistol was fired. American rifle shots replied. The enemy swung into action, sprayed the road with machine gun fire, and sent armored vehicles (probably self-propelled 88-mm guns) down the road, firing into hedgerows and fields. The 2d Battalion men, scattered, confused, and disorganized, could offer no effective resistance. One man had [the] presence of mind to take a bazzoka and attack the enemy guns, knocking out two of them. But the greater part of the battalion – its commander, Lt. Col. William E. Warfield, killed – dispersed in small groups and retreated north and west during the night. In the melee 150 men were lost, including 11 officers. The next day the battalion was reorganized with 110 replacements, moved back into the line, and the 155th Infantry proceeded to its objectives on the Elle river without opposition.”

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Sam 1 Juin 2013 - 19:24

Oui, l'interprétation est différente, effectivement. Si je comprend bien, on parle de pertes en effectif et non en vies humaines, çà change tout ! çà me paraît quand même bizarre, 150 bonhommes qui déguerpissent dans la nature et remplacés le lendemain... à élucider.
Concernant les chars, on en parle en amont dans le sujet, Marder et Stug. A ce sujet, à lire les témoignages, il en sort de partout de ces chars alors qu'ils n'étaient que 24 ou 25 ( Marders et Stug) et qu'une grande partie avait été envoyée soit vers Bayeux, soit vers Omaha. Etaient ils revenus en partie, sachant que Goth se repliera le 9 avec encore 5 chars. à élucider aussi.

Pour ce qui est du 88, si l'on accepte qu'il s'agisse effectivement d'un canon 88 mm, et hormis les 2 canons des WN 61 et 72, j'ai retrouvé la présence dans le secteur ( voir l'excellent site vierville.free) de 12 canons de 88 du 1/ Sturm Flak Regiment ( Gal Pickert) définies comme " batteries motorisées défense anti aérienne, dont une partie était basée justement dans le secteur, à Colombières.
En admettant que ces engins puissent tirer à tir rasant.
Toutes infos bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Manuferey
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
Spécialiste Artillerie / Recherche iconographique
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 53
Localisation : Virginia (USA)
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Sam 1 Juin 2013 - 22:21

michel_022 a écrit:
Pour ce qui est du 88, si l'on accepte qu'il s'agisse effectivement d'un canon 88 mm, et hormis les 2 canons des WN 61 et 72, j'ai retrouvé la présence dans le secteur ( voir l'excellent site vierville.free) de 12 canons de 88 du 1/ Sturm Flak Regiment ( Gal Pickert) définies comme " batteries motorisées défense anti aérienne, dont une partie était basée justement dans le secteur, à Colombières. En admettant que ces engins puissent tirer à tir rasant.
Toutes infos bienvenues.

A mon avis, l’information du rapport US la plus sûre est « véhicules blindés » plutôt que canons automoteurs ou canons de 88 mm. Il faut toujours garder à l’esprit que pour les soldats alliés, tout gros canon qui leur tirait dessus était un « 88 », tout gros char était un Tigre et tout gros véhicule avec des chenilles était un tank. Il est possible qu’il s’agissait en fait de semi-chenillés, blindés ou non, porteurs de canons de Flak de 2 cm ou 3,7 cm. De tels canons étaient capables d’entrer rapidement en action, d’arroser les haies et les champs alentours en tirs tendus et de faire beaucoup de bruit et de dégâts. affraid

Les seuls canons de 8,8 cm dans la région étaient effectivement des canons de 8,8 cm Flak mobiles donc tirés par des camions ou des semi-chenillés. Ces canons de 8,8 cm Flak étaient capables de tirs tendus horizontaux à cause de leurs grandes vitesses initiales. Mais j’ai du mal à imaginer des canons de 88 tirés tout en roulant derrière leurs tracteurs. scratch

Par ailleurs, le Flak-Regiment 32 du III. Flak Korps ne deviendra Flak-Sturm-Regiment 1 qu’autour du 20 juin. Pickert était le commandant du III. Flak Korps. Le FR 32 (puis FSR 1) était commandé par l’ Oberst Paul von Kistowski. study

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Sam 15 Juin 2013 - 23:27

tu as raison, Manu, Bernage le confirme dans son livre. Les Américains pensaient en général qu'il s'agissait toujours d'un 88.
Mais ce n'est pas cela qui m'amène ce soir. On parlera d'ici peu de la FRJ6 de Von der Heydte ainsi que brièvement de la 17.PanzerGrenadierDivision car Trévières, dès le 10 puis l'effondrement de l'ensemble du secteur " centre " est lié à leur échec. Nous ne sommes donc pas hors sujet.
Mais, dans ma quête, je me heurte à des contradictions. J'en veux pour preuve le bombardement de la forêt de Cerisy.

J'ai deux sources réputés pourtant fiables, à mon avis, Cross-Channel et Bernage dans son livre " objectif Carentan.
Je vous livre les deux versions:
CROSS-CHANNEL : nuit du 7 au 8 Juin, la RAF bombarde la route à six voies (?) et la forêt de Cerisy afin de détruire un dépôt et des unités de reconnaissance de la 17.panzerGrenadier.
BERNAGE : Dans la soirée du 8, la SSAA17 atteint la région de Balleroy et la forêt de Cerisy. Certains passant la nuit dans le village de Vaubadon.

L'information de Cross-Chanel tient dans la liste des interventions de la R.A.F, que je crois fiable. Bernage se serait donc trompé d'un jour dans l'arrivée des unités de reconnaissance de la 17. panzer grenadier.
Vous me direz, çà ne change pas notre vie, mais si vous aviez des éléments, çà m'arrangerait. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
MLQ

avatar

Nombre de messages : 678
Age : 75
Localisation : 02200 Mercin et Vaux
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Dim 16 Juin 2013 - 8:32

Bonjour

Voir ici les explications pour la route à 6 voies
http://www.flickr.com/photos/58897785@N00/7654908750/in/photolist-cErpFm
le bombardement de la forêt de Cerisy/Balleroy
http://www.flickr.com/photos/58897785@N00/6822727751/in/photolist-boUgg6-cErpFm
http://www.flickr.com/photos/58897785@N00/6822730399/in/photolist-boUh3K-bo2AE4-8jTJEi-boUgg6-cErpFm
Revenir en haut Aller en bas
http://sgmcaen.free.fr/
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 18 Juin 2013 - 19:25

Je te remercie MLQ, je reviendrai sur cet épisode. Bonsoir.
Et déjà un autre problème. J'évoque très rapidement le FRJ6 de Von der Heydte jusqu'au 9 Juin, ne m'occupant pas des jours suivants sur la ville même de Carentan. On a des ouvrages et des blogs surtout pas mal ( le livre de Bernage, DDAY Overlord et des sites Allemands)
Vous connaissez sans doute l'épisode du 1er bataillon (I/FRJ6) commandé par l'Hauptmann Emil PRIEKSCHAT qui va se faire piéger à "la Barquette" où ses hommes seront tués ou faits prisonniers.
Non seulement il y a divergence entre Bernage, qui situe l'action le 7 au soir et un site Allemand qui le situe le 8, mais surtout Bernage nous signale que Preikschat est tué lors de cet affrontement (p.40) alors que le site " association les fleurs de la mémoire" reprend le témoignage de l'historien Denis Van Der Brinck qui a traduit des témoignages et qui signale, avec grande précision, que l'officier a été fait prisonnier, qu'il a même refusé d'être désarmé et qu'il a été poussé sans ménagement dans la file des prisonniers...

Alors, si tu peux encore t'en sortir en relatant les 3 derniers jours de combat sans préciser la date, il faut bien faire un choix pour le Capitaine ou alors ne pas en parler, mais c'est dommage.
Vous voulez que je vous dise les gars ? ras le bol !!!!!!
Toute aide bienvenue et.... "on n'est pas sortis de l'auberge, je vous le dis".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   Mar 18 Juin 2013 - 19:27

Et je rajoute dans la foulée que plusieurs sites le donnent mort le 8 ! Alors comment il est mort alors qu'il a été fait prisonnier le 7 d'après Van der Brinck ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TREVIERES du 5 au 10 juin 44.   

Revenir en haut Aller en bas
 
TREVIERES du 5 au 10 juin 44.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» exposition Beckett à Beaubourg jusqu'au 25 juin
» quoi faire fin mai et juin
» Contre le decret du 3 Juin 2010 Condamnant les défendeurs de la cause "Animale"
» Norvège - croisière au nord - juin 2011
» 24 Juin 1204 - 24 Juin 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Hommes et événements sur le Mur de l'Atlantique :: Mur de l'Atlantique dans la bataille-
Sauter vers: