LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Sam 6 Juil 2013 - 9:14

Bonjour à tous,

j'ai effectué des recherchés sur un cas familial membre des Schutzkommandos (SK) de l'Organisation TODT (OT)

Que sont les SK ?
des unités de l'Organisation TODT (O.T.) chargées de protéger et surveiller les travailleurs du « mur de l’Atlantique » (Westwall). On estime qu'environ 2.500 français se sont engagés dans les SK sur un total d'environ 10.000 à 20.000 hommes. Leurs principales tâches consistent en des missions d'escorte et de garde des chantiers de l'Organisation Todt. Les S.K. portent un uniforme feldgrau (kaki) avec le brassard à croix gammée du NSDAP (le parti nazi).

Je connais le parcours de mon SK suite aux archives contenant des interrogatoires et le jugement après son arrestation à la Libération.

- Engagé volontaire pour échapper aux réquisitions vers l'Allemagne. Un mois de formation dans une école spécialisée. Il s'agit de l'école implantée à Pontivy (56) dans l'école Supérieure des jeunes filles de juin 1941 au 9 avril 1943.

- Belle-Île-en-Mer où il garde la citadelle pendant cinq mois et demi jusque novembre 1942.
Il reconnaît avoir frappé 3 détenus. Un autre homme très brutal non identifié sur ce chantier : un dénommé SUMONELLE du Havre, si quelqu'un a des infos.

- comme garde (toujours avec le grade SK-Mann) au camp Franco de Hennebont.

- Le camp franco déménage à Ploemeur et change de nom. Mon SK suit le transfert et conserve les mêmes fonctions. Il reste là 10 mois, sans doute jusque fin 1943.

- Il est ensuite envoyé à Quimperlé (29) comme sentinelle pendant quinze jours à la porte du camp militaire du Bel-Air.

- Il déclare être allé ensuite au camp non identifié de « Youiping » de Ploemeur comme chef de poste. Les camps qui ont existé à Ploemeur sont : le camp de Briantec, le camp de Breuzent (Lager Harlinghausen), le camp de Lann-er-Roc’h (Lager Ihlefeld) et le camp de Kervinio. Si quelqu'un peut m'aider pour le Youiping ?

- De retour à Lorient ver juin 1944, il est sentinelle au Poste de Commandement de la police TODT situé au 7, rue Beauvais. Là se trouve la prison de la police TODT aménagée dans un ancien garage. On finit par lui confier la garde des prisonniers. Il leur fait effectuer des corvées. Les Feldgendarmes viennent parfois interroger des résistants emprisonnés là. Lorsque ceux-ci refusent de parler, ils sont confiés à mon SK qui les frappent. Si quequ'un connaît certains de ces anciens résistants, je suis intéressé par des infos. Noms cités dans les archives : accusé de coups et blessures sur les dénommés DAGORN, HERVET, GOUIFFES, André (ou Roger) GUIBAN, Roger LE DEZ et Yves LE DEZ (45 ans). Reconnu non coupable d’avoir livré le résistant André RIO et un autre résistant. Il est également reconnu non coupable d’être responsable de coups et des blessures sur les personnes de GUIBAN et Yves LE DEZ.

- Vers la fin juillet 1944, Roger GUÉNO est dirigé sur l’île de Groix. Il y garde un camp qui n'est pas le camp de Park el Loer (aussi appelé Park er loeg) 2 fermé le 24 février 1943. Une idée sur ce camp ?

- Vers la fin juillet, il démissionne des SK. mais reste coincé dans la poche de Lorient. Il parvient à quitter la poche de Lorient soit en étant évacué soit par ses propres moyens. Il revient en tout cas avant novembre 1944 à Quimperlé libérée depuis le 9 août 1944, où il est arrêté par les F.F.I. le 1er novembre 1944.

-Jugement par la Cour de Justice du Morbihan, condamné à mort, fusillé le 29 juin 1945 à Vannes.

Merci pour votre aide !

Jimmy.
Revenir en haut Aller en bas
Chrismo

avatar

Nombre de messages : 980
Age : 69
Localisation : Pays de Brest
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Sam 6 Juil 2013 - 10:11

"- Il déclare être allé ensuite au camp non identifié de « Youiping » de Ploemeur comme chef de poste."

Faut-il comprendre "Youpin", qui est un terme péjoratif désignant les juifs ? Donc un camp où seraient internés des juifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Fidoboulette

avatar

Nombre de messages : 415
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Sam 6 Juil 2013 - 18:46

je crois qu'il y avait un camp du train en haut de la côte au dessus de port tudy, en dessous du lieu dit "l'apéritif".
Revenir en haut Aller en bas
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Sam 6 Juil 2013 - 18:52

Merci pour vos réponses. J'avais pensé à la piste "Youpins" sans trouver de preuves. Quelqu'un a-t-il une trace d'un camp d'internement pour juifs à Ploëmeur ? Je n'ai jamais rien lu là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur



Nombre de messages : 1589
Age : 25
Localisation : Orléans- Vannes
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Sam 6 Juil 2013 - 19:07

Fidoboulette a écrit:
je crois qu'il y avait un camp du train en haut de la côte au dessus de port tudy, en dessous du lieu dit "l'apéritif".

Ce lieu-dit je ne vois pas, mais juste au dessus du lieu dit "Ker Port-Tudy" sur la carte IGN il y avait un camp d'une douzaine de baraques.

Pour Youpin à Ploemeur désolé, ça me dit rien.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Fidoboulette

avatar

Nombre de messages : 415
Age : 45
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Dim 7 Juil 2013 - 13:04

Je pense que nous parlons du même, mais il n'y avait pas que des baraques. J'en ai posté des photos, il y a du bloc léger là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Tual Jimmy



Nombre de messages : 49
Age : 35
Localisation : Lamballe
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   Dim 7 Juil 2013 - 16:47

Ce pourrait être ça pour le passage à Groix mais par qui était utilisé ce camp ? L'Organisation Todt ? Dans l'interrogatoire, il est juste indiqué "le camp de Groix".

Pour Youiping, j'avais pensé à une erreur de transcription pour Harling (Harlinghausen, le camp de Breuzent).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56   

Revenir en haut Aller en bas
 
parcours d'un Schutzkommandos (SK) de l'OT dans le 56
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes
» 1ère grossesse... un parcours du combattant ?
» préparation du parcours
» Quel parcours ?
» Parcours PMA : finalement, ça consiste en quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Hommes et événements sur le Mur de l'Atlantique :: Mur de l'Atlantique dans la bataille-
Sauter vers: