LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le U-Boot U-A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chazette Alain
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 8604
Age : 52
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Le U-Boot U-A   Sam 16 Nov 2013 - 22:18

Un petit article pour ceux que cela interresse

Le U-Boot U-A
Par Alain Chazette



Le sous-marin U-A va être construit à Kiel par la firme Germania Werft pour le compte de la Turquie. Construit le 10 février 1937 sous le nom de « Batiray » (numéro de construction : 575), il est mis à l’eau le 28 septembre 1938 pour enfin entrer en service le 20 septembre 1939. Toutefois avec l’entrée en guerre, il est réquisitionné par la Kriegsmarine et affecté à la flottille « Wegener » de Kiel sous la responsabilité du Korvettenkapitän Sobe. Son premier commandant est le Kapitänleutnant Hans-Eduard Cohausz, en poste du 17 septembre 1939 au 31 octobre 1940, et on affecte au sous-marin le Feldpost Nr M 00073. A partir du mois de janvier 1940, la flottille en poste à Kiel, prend sa nouvelle appellation soit 7.Unterseebootsflottille. En octobre, cette dernière est affectée au port de Saint-Nazaire avec le U-Boot U-A, qui y restera en poste jusqu’au mois d’août 1942. Durant sa première période de la guerre le Kapitänleutnant Hans-Eduard Cohausz remportera 7 victoires avec le U-A. Patrouillant au large de l’Island, il coule à la torpille le croiseur léger « Andania » de 13950 BRT, le 16 juin 1940. Le 26 du même mois, opérant en Atlantique, c’est le navire baptisé « Crux » de 3828 BRT, qui est coulé au large du cap St-Vincent. Vient le tour, du bateau citerne « Sarita » (5824 BRT), d’être coulé au large de l’île du Cap Vert, le 14 juillet 1940. Le 19, le U-A est enfin ravitaillé en torpilles et en denrées alimentaires par le croiseur auxiliaire HSK 5 (Corsaire n° 33) baptisé « Pinguin » lui permettant de reprendre activement du service. Le 3 août, il coule le vapeur « Rad » (4201 BRT) au large de Dakar, puis le 15, le vapeur « Aspasia » (4211 BRT) au large de Madère, puis le 19, le vapeur « Kelet » (4295 BRT) au Nord des Açores et le 20, le vapeur « Tuira » (4397 BRT) coule au large de Rockall avant de retourner à Kiel pour la date du 30 août 1940. Au mois de novembre 1940 le U-A est placé sous le commandement du Korvettenkapitän Hans Eckermann. A partir du 25 février 1941, le sous-marin U-A reprend le chemin de l’Atlantique nord pour intercepter, le 4 mars en compagnie de six autres U-Boote, le convoi OB 292 croisant au large de la Grande Bretagne. Mais la meute ne le trouva pas. Le 8, décelant le convoi OB 293, le U-A endommage alors le « Dunaff Head » jaugeant 5258 BRT avant de rejoindre le port de Lorient. Affecté dorénavant à la 2.Unterseebootsflottille entre avril 1941 et décembre 1941, en mission il endommage le 20 avril son gouvernail et doit rejoindre son port d’attache pour réparer. En mai, il opère de nouveau en Atlantique, mais sans succès malgré les différents ravitaillements effectués par le « Egerland » et le « Lothringen ».
Le 1er décembre 1941, le U-A et le U-68 participent à la récupération des équipages de marins survivant du « Python » et du HSK 2 « Atlantis » (Corsaire n° 16 coulé le 22 novembre par le croiseur HMS « Devonshire » alors qu’il ravitaillait le U-126 du type IXC aux ordres du KL Ernst Bauer, au large de l’île de l’Ascension). L’équipage du « Atlantis » est alors récupéré en surface par le U-126 puis transféré rapidement sur le « Python ». Mais c’est sans compter sur la male chance, car le 1er décembre le « Python » est surpris par le HMS « Dorsetshire » qui le coule rapidement au canon. Arrivé à la rescousse, le U-A et le U-68 récupèrent 414 survivants ; 100 sont alors placés dans chaque U-Boot et 214 embarqués sur des bateaux gonflables tractés par les deux sous-marins. Le 5, ils ont rendez-vous avec deux autres « Loups Gris », le U-124 (type IXB du KL Johann Mohr) et le U-129 (type IXC du KL Nicolai Clausen), pour assurer la répartition des survivants. Puis les quatre U-Boote procèdent à un nouveau rendez-vous, le 16, avec quatre sous-marins italiens : le « Torreli », le « Tazzoli », le « Finzi » et le « Calvi » permettant ainsi une nouvelle répartition plus homogène des marins. De son coté le « UA » est de retour à Lorient le 25 décembre avec un effectif de 54 survivants.



A partir du 15 février 1942, le U-A retrouve son premier « Pacha » en la personne du KK Hans-Eduard Cohausz. Du mois d’août 1942 au mois de février 1943, il est affecté à Gotenhafen au sein de l’école de guerre anti-sous-marine sous le commandement du KK Friedrich Schaefer, puis à la 4.U-Flottille de Stettin de mars 1943 à novembre 1944, avant de rejoindre Memel et la 24.U-Flottille. Entre avril 1944 et mars 1945 le sous-marin sera placé sous les ordres de l’Oberleutnant Ulrich-Philipp Graf von und zu Arco-Zinneberg.
Le sous-marin U-A finira sa carrière dans le port de Kiel où il sera sabordé le 3 mai 1945. Il totalise alors un palmarès de 7 navires coulés pour un total de 40706 BRT et un navire endommagé.

Fiche technique du U-A
Effectif : 46 hommes
Longueur : 80,1 m
Largeur : 6,4 m
Tirant d’eau : 4,3 m
Vitesse en plongée : 9 nœuds
Vitesse en surface : 20 nœuds
Tonnage en surface : 1.085 m3
Tonnage en plongée : 1.405 m3
Rayon d’action : 13100 miles
Profondeur maximale en plongée : 200 m
Machines : 2 moteurs Diesel 12 cvl –B&W
Nombre de tubes lance-torpilles de 53,3 : 6 tubes (4 en proue et 2 en poupe)
Nombre de torpilles embarquées : 12
Armement : 1 canon de 10,5 cm L/45 & 2 pièces de 2 cm Flak.
Ingénieurs en poste
Kapitänleutnant (Ing) Otto Teichman (17-9-39/5-5-41)
Oberleutnant (Ing) Johann Landgraf (18-5-42/30-6-43)
Leutnant (Ing) Wilhelm Lessman (8-5-44/3-10-44)
Leutnant (Ing) Robert Karpinski (4-10-44/14-12-44)
Leutnant (Ing) Wilhelm Lessmann (15-12-44/1-3-45)

Légendes
1/ Profil du U-A.

2/ Le sous-marin U-A au premier plan et le sous-marin U-30 sont à quai dans le port de Wilhelmshafen.

3/ Vue générale du U-A en 1940. Avec une longueur de 80,1 mètres, ce dernier est le seul exemplaire de sa génération.

4/ Orné de son blason représentant une baleine, le U-A est le seul sous-marin allemand à disposer d’une pièce de 10,5 cm L/45 dans son kiosque.


5/ Le sous-marin U-A en opération dans l’Atlantique. DR


Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoire-fortifications.com
 
Le U-Boot U-A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musée U-Boot Altenbruch
» [ Blog visiteurs ] U-boot en Guadeloupe?
» [Histoire et histoires ] NAUFRAGE U-BOOT 84
» Marinbis
» BSM ST NAZAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Hommes et événements sur le Mur de l'Atlantique :: Kriegsmarine-
Sauter vers: