LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tu fais quoi ce WE chéri ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 40
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Tu fais quoi ce WE chéri ??   Sam 4 Jan 2014 - 18:29

>> adresse originelle >> http://www.sudouest.fr/2013/06/04/bataille-navale-1073943-1391.php

 Very Happy 


>> Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu
1 commentaire
Publié le 04/06/2013 à 06h00 , modifié le 04/06/2013 à 11h12 par
Stéphane Durand

[VIDEO + PORTFOLIO]

Serge Adrover a transformé une partie d'un vieux bâtiment en sous-marin allemand. Les participants à ce jeu de rôles vont donc remonter le temps pour se retrouver en 1942

   Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu Serge Adrover 20130601_photo_IMG_5546 © Photo
   Durand Stéphane
   Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu Serge Adrover dans la peau d’un commandant de la Kriegsmarine, à l’intérieur de l’U-Boot qu’il a fabriqué. © Photo
   photos Stéphane Durand
   Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu © Photo
   Durand Stéphane
   Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu Serge Adrover 20130601_photo_IMG_5546 © Photo
   Durand Stéphane
   Neuvicq-le-Château (17) : il transforme son hangar en plateau de jeu Serge Adrover dans la peau d’un commandant de la Kriegsmarine, à l’intérieur de l’U-Boot qu’il a fabriqué. © Photo
   photos Stéphane Durand

   1
   2
   3

   Previous
   Next

D

e l’extérieur, on ne se doute de rien. Le vieux hangar accolé à la maison de Serge Adrover et de sa compagne, dans le petit village de Neuvicq-le-Château, en bordure du département de la Charente, ne paie pas de mine. Mais lorsqu’on pousse les portes, on croit rêver. Le maître des lieux, fabricant d’arbalètes médiévales, s’est transformé en magicien. Il a reconstitué à échelle réelle le cœur d’un sous-marin allemand, un U-Boot de la Seconde Guerre mondiale, dans lequel on entre par une écoutille après avoir grimpé sur la carlingue via une passerelle.

Des parties de huit heures

En trois ans de tests, la partie la plus courte a duré cinq heures et demie ; et la plus longue, dix heures et demie. « En moyenne, c’est huit heures. Il faut bien comprendre qu’on est pris dans le jeu. Le stress est constant. Il faut se concentrer pour élaborer des stratégies et ne pas se faire couler. Avant d’accueillir les premiers concurrents, on a prévu une partie à blanc, entre nous, les 13 et 14 juillet », pointe Serge Adrover, qui organise déjà des visites sur rendez-vous pour des groupes.

Plus d'information au 05 46 26 19 82. Le coût pour participer au jeu durant un week-end reste à déterminer. Le coût pour les visites (3 heures) en groupe de 25 personnes maximum : 250 euros.

De l’autre côté du bâtiment, c’est la timonerie d’un navire anglais, le « HMS Belfast », qui accueille les joueurs. Aucun détail ne manque. Des heures de documentation et plusieurs mois ont été nécessaires pour reconstituer à l’identique ces machines de guerre. Au milieu, un plateau de jeu géant, style bataille navale, est visible en surface par les marins et dans les profondeurs de l’océan par les sous-mariniers. Parce que c’est bien dans la bataille de l’Atlantique que vont se plonger les participants. Début des festivités en septembre ou en octobre.

« Une partie se jouera sur un week-end ou une journée. Deux joueurs se glisseront dans la peau de sous-mariniers allemands et deux autres dans celle de marins anglais, le premier jour, et inversement le lendemain », explique Serge Adrover, qui, dans sa folle entreprise, a entraîné un copain, Julien Philippe, qui filmera les combattants tels un reporter de guerre de l’époque. C’est d’ailleurs lui qui a réalisé les films de présentation bientôt disponibles sur le site Web du jeu, en cours de construction.

Les participants vont donc remonter le temps pour se retrouver le 7 novembre 1942. Autour d’eux, une vingtaine de figurants en costumes d’époque. Une fois les ordres de mission en poche, dans le cadre du château de Neuvicq transformé pour l’occasion en Kommandantur et dans un second lieu tenu secret pour la Résistance, direction l’U-Boot et le « HMS Belfast », à bord d’une traction.

Les deux équipages se livreront, entourés d’autres bateaux et sous-marins, à une chasse silencieuse et invisible, dans un véritable contexte de guerre, la sonorisation ajoutant à l’ensemble un degré de tension supplémentaire avant, le soir, de se retrouver dans une ancienne grange à foin transformée en cabaret des années 1940.

« Tout est fou dans ce projet », reconnaît Serge Adrover. De la construction à l’invention des règles et du concept, qu’il a appelé Ciné’storique. « À travers ce jeu de stratégie, où les scénarios évoluent en même temps que les décors, les participants vivent un film en direct », indique celui qui est allé jusqu’en Allemagne, à Kiel, pour prendre des notes sur un U-Boot. « J’ai pris des mesures, des vidéos… » Même chose pour le « HMS Belfast », ancré en Angleterre. Son CAP de soudeur a fait le reste.
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumAquitaine.com
Istarnich

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 68
Localisation : Saint Avé et Sarzeau (56)
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Tu fais quoi ce WE chéri ??   Dim 5 Jan 2014 - 23:11

zoofdli 
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu fais quoi ce WE chéri ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rhaaaaaaaaaa et je fais quoi moi ???
» je fais quoi apres mon fdt ????
» lavage trop de savon je fais quoi?
» 1 000 questions... je fais quoi ?
» Open bar de lait à 3 ans !!!! Je fais quoi ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Aujourd'hui le Mur de l'Atlantique (sorties, associations...)-
Sauter vers: