LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 P'tit Louis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: P'tit Louis.   Ven 25 Juil 2014 - 22:50

P'tit Louis avait 14 ans en 44. Il vivait avec sa cousine Louise, et ses deux jeunes soeurs, dans une ferme de Normandie, pas loin de Graignes.
La mère, maîtresse-femme gérait de main de maître la ferme et ses enfants.
Quand débarque en Août un jeune SS que Louise, amoureuse, essaie de faire passer pour un " malgré nous."
P'tit Louis, jaloux, le dénoncera aux Américains.
Théodore Baumann, c'est son nom, simple soldat de la Hitlerjügen connaitra les camps de prisonniers en Amérique, les terrains de déminage où les SS sont " volontaires" d'office et sera condamné à mort lors du procès retentissant de Lille en 49. Il sortira de la prison de Loos en 1955, détruit et tentera de refaire sa vie dans une Allemagne ravagée.
70 ans plus tard, à quelques semaines des célébrations du débarquement, il refait sa réapparition en Normandie dans un camping car aménagé suite à un lourd handicap. Il est accompagné d'une jeune et jolie infirmière et d'une traductrice.
Il me racontera durant deux jours son histoire, d'OMAHA BEACH à Trévières en passant par Graignes d'où il va déserter.
Il se rend une dernière fois à la ferme où il espère revoir Louise une dernière fois. Mais c'est p'tit Louis, 84 ans, qui l'accueille....
Il était revenu pour l'avalaison, une pêche à l'anguille qu'ils s'étaient jurés, les yeux dans les yeux , de faire ensemble, Louise et lui.
Le destin en décidera autrement....

Voilà les amis, " la nuit de l'avalaison " sortira premier trimestre 2015, édité par notre association L'OREE. Je continue de bosser comme un mort de faim sur cette histoire qui me tient à coeur. Car elle me permet de traiter du massacre d'Ascq et du procès qui suivra, d'Omaha Beach et de la retraite du 914è R.I, des évènements de Graignes, et des camps de prisonniers américains.
Une histoire de copains rencontrés aux Rosaires que j'ai " transporté" à Omaha et qui m'ont permis d'inventer cette histoire. Albert, lui, regarde toujours, un peu à l'écart, le large. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: P'tit Louis.   Sam 26 Juil 2014 - 19:48

La bibliographie.
Quand on est né en 1952, et que l'on se lance dans une telle épopée, on a besoin du travail des autres. Eh oui, je n'y étais pas ! Et même les témoins n'ont qu'une vision personnelle et parcellaire des évènements.
Une fois les livres en main, après un choix où l'on tient compte de son budget, il faut travailler dur et longtemps. Mais cela ne suffit pas: Il ne faut pas recopier mot à mot et il faut analyser, disséquer, choisir et se forger sa propre opinion des faits et évènements.
Pour le début, ma base a été le livre d'Helmut Konrad von Keusgen, Point d'appui WN 62. Un livre de mon point de vue remarquable, complet, précis, une mine de renseignements. Incontournable aussi, le livre d'Antony Beevor, D-DAY et la bataille de Normandie, les faits mais aussi des anecdotes et des cartes. Cornelius Ryan et le jour le plus long m'a été utile.
La GOTZ von Berlichingen de Perrigault et Meister, indispensable pour les évènements de Graignes, surtout pour les hommes et les unités car pour ce qui est de Graignes en particulier, seules deux lignes y figurent et pour cause: Tout a été détruit ou brûlé, rien de rien sur cet épisode. ( Le livre m'a été prêté par notre ami Yannig que je remercie.
Bien sûr la bataille de Graignes de Dominique François. Je le juge incomplet mais c'est une excellente base de départ. PARIS BRULE -T-IL de Lapierre et Collins, et le blog formidable de Gilles Primout qui m'a autorisé à lui " piquer" certains renseignements sur la bataille de Paris.
Objectif Carentan, de Georges Bernage, utile mais qui ne parle pas du rôle de la 17.SS à Graignes. Dans une moindre mesure, mais utile pour confronter les faits, Débarquement en Normandie du Général Jean Compagnon, et prisonniers nazis en Amérique, de Daniel Costelle.

Sur le massacre d'Ascq, j'ai trouvé très tôt un document sensationnel, qui date des années 60, sur Beaucoudray.free. Les faits, les protagonistes, certaines minutes du procès, des lettres, bref, une mine d'or. Voilà pour la base.
Mais depuis un an et demi, c'est la foir'fouille sur le net, Wiki et compagnie, pour glaner, recouper, vérifier etc...
Je commence à voir le bout du tunnel.... Mais il faudra ensuite pas moins de six relectures, la confection des couvertures 1 & 4, la mise en page et l'envoi à l'imprimeur ( qui est Breton) et l'argent qui va avec, of course.
Après, les journalistes pour des articles, la distribution, les salons, et j'en oublie certainement.
Il faut donc être passionné pour se lancer dans une telle aventure, mes " confrères" pourront vous le confirmer.
C'est un roman historique. Donc à part mon personnage central, toute ressemblance avec une personne ayant existé est tout sauf fortuite. Il a donc fallu étudier tous les personnages, principalement des Allemands, leur parcours, leur famille etc...
J'ai revisionné également pas mal de film d'époque comme l'attentat d'Hitler, la bataille de Normandie histoire de se mettre dans l'ambiance. J'écrivais parfois sous le son du canon ou des chants guerriers hitlériens.
Je sais que les " pointus " vont me tomber sur le râble. Pas grave. Mon but, ma philosophie, était de poser le problème: Qu'aurions nous fait à leur place ?

A+ à répondre à vos questions si vous en avez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Eric29

avatar

Nombre de messages : 2943
Age : 54
Localisation : B N°413/2/Ma Fla803"Zwischendeck"
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: P'tit Louis.   Sam 26 Juil 2014 - 22:28

Salut Michel, si c'est de une histoire inventée, j'ai failli y croire!!

Bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: P'tit Louis.   Sam 26 Juil 2014 - 23:12

J'ai oublié un livre important dont je me suis largement inspiré, méa culpa, 1939-1945 Chroniques des années de guerre du canton de Saint-Jean-de-Daye, de Nicolas BOURDET. Un livre extraordinaire que j'ai commandé, reçu et que je vous recommande.On y vit le canton à la veille de la guerre, puis sous l'occupation, et enfin la libération par les Américains. 557 pages dûment documentées et travaillées.

Eric, moi aussi j'y ai cru, et j'y crois. Mon histoire est partie des Rosaires,à PLERIN/ST BRIEUC,  ces longues marches quotidiennes depuis quatre ans. J'y ai découvert un petit groupe, soudé, peu ouvert aux autres. Par leur passé, leurs douleurs, je savais qu'ils avaient la haine du boche, pour des raisons personnelles et diverses, que j'ai évoqué dans divers sujets.
Et puis un jour, je suis tombé sur un camping car, garé au bout de la digue, immatriculé D comme Deutschland. Un vieil homme contemplait la mer, avec une paire de jumelles.
çà a fait tilt ! J'ai transposé tout ce beau monde à Omaha Beach et l'histoire est partie. Je ne veux pas vous révéler la fin du film, mais le pardon, pour ces gens, est encore aujourd'hui impossible.

Sachez que l'un d'entre eux, à la poignée de main entre Mitterrand et Kohl, a rendu sa légion d'honneur.
Et Théodore Baumann, sniper à la 2è Cie de reconnaissance de la 12.SS panzer division Hitlerjügen, commandée par le Lieutenant Walter Hauck, débarque 70 ans après à Omaha, ce ne sera pas sans conséquences....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: P'tit Louis.   Dim 27 Juil 2014 - 14:01

Pour être complet, je dois signaler que l'ouvrage WN 62, quasiment introuvable, m'a été cédé par MLQ que je remercie.
Je suis à la recherche d'un truc là encore introuvable, l'affaire d'Ascq, de Raymond de Geouffre de la Pradelle, aux éditions internationales - 1949 - En 88 pages, on y trouve les plaidoiries de cet avocat, principal défenseur de Walter Hauck. Malgré qu'il soit Français, il se battra jusqu'au bout pour le droit et la justice, notamment contre l'ordonnance du 28 Août 44 et la loi du 15 Septembre 1948, qui permet de condamner en bloc les participants et est rétroactive, ce qui est contraire aux déclarations des droits de l'homme.
Une référence quelque peu.... choquante, quand on se réfère aux 88 morts d'Ascq, massacrés par les SS. Mais le droit, c'est le droit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
michel_022



Nombre de messages : 1222
Age : 64
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: P'tit Louis.   Dim 27 Juil 2014 - 22:42

Un drôle de paroissien, ce Geouffre de Lapradelle. En tout cas, le barreau conserve. Né en 1910, il n'est décédé qu'en 2002, soit à l'âge de 92 ans.
Son " Wiki" est incomplet puisqu'il ne mentionne pas la défense des neuf SS Allemands lors du procès de Lille.Diplômé de droit et de Sciences Po, il accède au barreau en 1934. En 49, lorsqu'il défend avec acharnement Walter Hauck et des huit acolytes, il a 39 ans.
En 1960, il refuse le droit à Israël de juger Eichmann, l'un des responsables de la " solution finale " et défendra plus tard l'écrivain négationniste Paul Rassinier.
J'ai retrouvé la couverture de son livre, un titre rouge sur fond blanc, l'affaire d'Ascq" dont la 1ère de couverture fustige la loi de 1948.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.l-oree.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P'tit Louis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
P'tit Louis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» Bléville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, André Louis
» Louis Beuve, Lettres à des amis aurevilliens.
» Le Havre - Rue Louis Jomier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: