LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nantes et la defense de ses industries 2e GM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Nantes et la defense de ses industries 2e GM   Mar 2 Sep 2014 - 9:36

Bonjour Messieurs.

A l'aube de la deuxième guerre, Nantes était une ville de commerces et d'industries diverses et variées.
On connait surtout les industries navales du sud Loire (Chantiers de la Loire, Dubigeon etc ...), et pourtant le nord du fleuve, les quais au delà du Quai de La Fosse en direction de Chantenay Bellevue (Quai Ernest Renaud, quai Marquis d'Aiguillon et à suivre) étaient encore plus riches en industries de toutes natures (fonderies, forges, chimie, alimentaire etc...) et aussi une usine de production d'électricité (rue des Usines à Chantenay).
Nantes, Chantenay, Indre, rassemblaient un nombre considérable de ces très gros ateliers et usines, donc, je ne peux pas penser un seul instant que tous ces sites précieux pour l'économie nantaise mais aussi pour les allemands, n'aient été protégés d'une manière ou d'une autre contre les raids aériens ou autres.
De la même manière, les Forges Batignolles (route de Paris) et Brissonneau & Lotz (à Doulon) n'ayant pratiquement pas souffert des bombardements, étaient-elles protégées sur le site de leurs activités ou autour ?
On sait maintenant que le sud-Loire avec l'aérodrome de Château Bougon, bénéficiait d'une protection large, susceptible d'être efficace jusqu'aux chantiers navals, mais quid du nord-Loire ?

En gros, on a jamais entendu parler de concentration de batteries DCA allemandes bien sûr, pour la protection de cette grande zone industrielle ..... qu'en est il ?

A bientôt.
Frantz.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc Moser (Jazote)

avatar

Nombre de messages : 2627
Age : 68
Localisation : (22) Ploubalay
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Nantes et la defense de ses industries 2e GM   Mar 2 Sep 2014 - 9:51

FRANTZ a écrit:
Bonjour Messieurs
.... En gros, on a jamais entendu parler de concentration de batteries DCA allemandes bien sur, pour
la protection de cette grande zone industrielle ..... qu'en est il ?
A bientôt
Frantz
exact l'Ami Frantz..... ! à ma connaissance, même la zone portuaire était peu protégée......
le centre ville:






Revenir en haut Aller en bas
TALLY-HO

avatar

Nombre de messages : 213
Age : 53
Localisation : Drop Zone "K", Operation "Goodwood"
Date d'inscription : 31/10/2011

MessageSujet: Re: Nantes et la defense de ses industries 2e GM   Mar 2 Sep 2014 - 11:15

Salut à tous,
Lors de l'offensive allemande en mai 40, l'EM français prend conscience (il était temps !) que ses grands sites stratégiques ne sont pas protégés des raids aériens : la DAT (Défense Aérienne du Territoire) est totalement insuffisante. Sont alors mises en place par l'Armée de l'air des patrouilles à 4 avions (3 en ligne, 1 en réserve). Il s'agit d'abord de patrouilles dites d'usine, (appelées "vols cheminée" par les pilotes polonais) à Bourges, Châteauroux, Toulouse...et Nantes pour la SNCAO (Société Nationale des Constructions Aéronautiques de l'Ouest) de Bouguenais. Ce sont en effet les seules usines aéronautiques qui sont concernées par ce plan.
Puis viendront les patrouilles DAT, ou patrouilles de défense des points sensibles de l'intérieur, avec une mission plus large (défense de villes ou de bases).
On trouve beaucoup de polonais, ainsi que des belges et des tchèques, issus des nations balayées par la Wehrmacht. Pour le matériel, il s'agit bien sûr d'avions dépassés ou usés...
Ces patrouilles remporteront au total 16 victoires sûres, les pertes plus du double, sans compter les avions ramenés au terrain mais irréparables...
Pour la patrouille de Nantes elle était formée de pilotes polonais sur Morane 406. Aucune perte ni victoire n'est signalée. Elle a effectué une quarantaine de sorties du 21 mai au 17 juin.
Elle était commandée par le CNE Kuzian. A noter que parmi ses 6 pilotes, le SLT Feric avait remporté 2 victoires en Pologne. Comme ses camarades, il s'évadera vers l'Afrique pour reprendre la lutte en Angleterre. Il se tuera dans un accident le 14/2/42 crédité de 8 victoires + 2 probables.

Sources : Hors-série AVIONS N°7 : LA CHASSE FRANÇAISE INCONNUE MAI -JUIN 1940 de Matthieu COMAS, éditions LELA PRESSE, 1998.
Revenir en haut Aller en bas
FRANTZ

avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 69
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Nantes et la defense de ses industries 2e GM   Mar 2 Sep 2014 - 11:34

bonjour

Jean-Luc nous dit:
à ma connaissance, même la zone portuaire était peu protégée......

C'est quand même curieux .... et étonnant.
Merci pour ces photos des bombardements sur Nantes, je possède également cette revue d'époque relatant cet évènement.

TALLY-HO, tu nous parle de la défense française pour ces sites et c'est très intéressant, d'
autant plus que j'ignorais complètement que celle ci ait pu exister.
Mais en l'occurrence, ce que je trouve bizarre, c'est qu'il n'y ait pas de traces de moyens DCA
que les allemands "auraient" pu mettre en œuvre .

Je vais essayer de creuser un peu ce sujet, à bientôt
Frantz

PS: Je viens de trouver cela sur "archives de Nantes", ce qui semble accréditer la présence de
DCA, mais ou ????

À la date du 16 septembre 1943, Nantes a subi 320 alertes et 10 bombardements aériens provoquant la mort de 68 victimes. Ce jour-là, rien ne laisse supposer qu’une attaque aérienne de grande ampleur peut viser la ville. Lorsque les sirènes résonnent à 16 h 35 pour annoncer le danger, peu de Nantais respectent les mesures élémentaires de sécurité édictées par la Défense passive, comme, par exemple, rejoindre les abris anti-aériens. Par vagues successives, les bombardiers américains survolent le port, la gare de triage et Roche-Maurice. Malgré les tirs des canons de DCA (défense contre avions), ils déversent leurs bombes sur la ville occasionnant des destructions humaines et matérielles très importantes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nantes et la defense de ses industries 2e GM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nantes et la defense de ses industries 2e GM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Japanese Maritime Self Defense Force (Marine Japon)
» DEFENSE DES PRODUITS REGIONAUX
» je cherche un naturopathe sur nantes
» Nantes et alentours
» Les cimetières de Nantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: A reclasser quand c'est possible :: Recherches et identifications-
Sauter vers: