LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Blockhaus: un partimoine à préserver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZugZunder

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 30
Localisation : Nord Pas de Calais
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Blockhaus: un partimoine à préserver   Lun 25 Jan 2016 - 11:44

Sujet d'une page, paru dans la Voix du Nord du 25/01/2016, avec l'article "Calais va démolir trois des des vestiges pour réaménager le front de mer" que vous pouvez retrouver sur le forum ici
http://atlantikwall.superforum.fr/t16608-calais-destruction-de-blockhaus-sur-le-front-de-mer#186091



"" Il était un temps où on s’en préoccupait peu… Mais depuis quelques années, beaucoup s’intéressent à ce patrimoine historique pour que demain subsistent les témoignages directs des affres des guerres dans la région. Au point que certains blockhaus sont désormais classés au patrimoine historique.

Au fil du temps, la réglementation sur les blockhaus a évolué. « En 1945, explique Laurent Thiery, historien de La Coupole à Wizernes, ils étaient considérés comme des biens ennemis imposés sur le territoire français. » Concrètement, à cette époque, ils étaient donc la propriété de l’armée et du ministère de la Défense. Sauf que les années ont passé et qu’ils sont devenus quelque peu encombrants… Les communes vont alors prendre le relais…

Ce n’est que mi-2000 que l’État, via les DRAC ou les services de conservation des monuments historiques, « a pris conscience de l’intérêt historique de ces blockhaus ». « Ce sont les dernières traces visibles de la présence allemande, poursuit Laurent Thiery, et après un phénomène d’effacement après la guerre, il y avait la volonté de les préserver, sachant que le virtuel, on le sait, a quand même pas mal de défauts. »


Malgré tout, pour certains, il était trop tard, comme la batterie Lindemann située à Sangatte pour tirer en direction des côtes anglaises et qui a été « enfouie pour construire le tunnel sous la Manche », dans les années 90. Dommage pour l’historien car il s’agissait d’un des blockhaus « les plus emblématiques du conflit ». Ce qui fait qu’aujourd’hui, un certain nombre sont protégés par une inscription ou un classement aux Monuments historiques, même s’il ne s’agit pas « de protéger n’importe quoi non plus ». Cela s’est fait après un gros travail de recensement et de préservation des 15 000 blockhaus de France, dont une majorité dans la région. Parmi ceux-ci, le blockhaus d’Éperlecques, un des plus gros du nord de la France, est classé depuis 1985.

Reste que Laurent Thiery comprend parfaitement que des communes veuillent les détruire pour des réaménagements ou pour des raisons de sécurité, sachant que la responsabilité du maire peut être engagée en cas d’accident. D’ailleurs, c’est toujours possible… La preuve avec l’exemple de Calais. Reste un dernier phénomène : les blockhaus – ils sont aussi très nombreux – qui appartiennent à des privés.

[Bernard Virel]




Version internet: http://www.lavoixdunord.fr/region/blockhaus-des-cicatrices-devenues-un-patrimoine-a-preserver-ia0b0n3291028



Zug
Revenir en haut Aller en bas
 
Blockhaus: un partimoine à préserver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pointe du Hoc : le blockhaus allemand ouvre demain
» Comment préserver l'hydratation des cheveux
» ? Réserver une célébrité
» BSM ST NAZAIRE
» SÉMAPHORE - BOULOGNE (PAS DE CALAIS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: Aujourd'hui le Mur de l'Atlantique (sorties, associations...)-
Sauter vers: