LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Drames dus aux munitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Sam 4 Fév 2017 - 20:55

perros a écrit:
Bonjour.

Questions : Y a t il des statistiques sur la quantité de bombes larguées et le taux de défectuosité ?

a+.
Perros.

Bonjour à tous.
Avec des fusées classiques, le taux d'échec est d'environ 10%

Pour les premières bombes du début de la WW2, avec une seule fusée => 10% de ratée
Pour les bombes plus évoluées avec 2 fusées, le taux d'échec tombe à 1%  (10% de 10% = 1%)
Revenir en haut Aller en bas
walter

avatar

Nombre de messages : 1683
Age : 51
Localisation : ST Nazaire
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Dim 5 Fév 2017 - 2:44

Bonsoir Messieurs....

Pour les "tapissages" de grand style, les bombes étaient produites à la "va vite ", et cela fonctionnait par lots;
Certains lots de bombes avaient des déficiences d'explosion jusqu'à 1 sur 5 !! Reste à voir où ces lots 
ont étés largués.....

W.
Revenir en haut Aller en bas
perros

avatar

Nombre de messages : 1794
Age : 71
Localisation : bretagne cote d'armor
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Dim 5 Fév 2017 - 14:34

Bonjour a tous

Merci pour ces informations

La questions de Walter amène a la traçabilité, Le suivi qualité existait-il a l’époque ?

(le suivi qualité ou apparenté aurait été introduit avec les expériences et recherches sur les bombes nucleairre (los alamos)
la matière premières étant complique a produire a l’époque il fallait être sur de ce que l'on réalisait

a+
Perros
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Dim 12 Fév 2017 - 14:00

Granville.

Une bombe de 250 kg neutralisée en 2 h 30




Ce dimanche 12 février 2017, des démineurs de Caen ont neutralisé une bombe d’aviation américaine découverte à Granville, dans la Manche, fin janvier.
L’opération a duré 2 h 30.
Les 800 personnes évacuées ce matin, dès 8 h, peuvent rentrer chez elles.



https://dg7k.net/3zp5rz



La sirène vient de retentir à nouveau à Granville. Elle signale, cette fois, la fin de l’opération de déminage qui avait lieu ce dimanche matin, rue du Vieux-Moulin.

Opération réussie


L’opération a démarré à 10 h, après l’évacuation de la population dans un périmètre de sécurité de 400 mètres autour de l’engin explosif.

Les démineurs devaient retirer « les deux systèmes de mise de feu ». La bombe de 250 kg a été bloquée au sol. Ce qui a permis, ensuite, de dévisser les fusées : la fusée d’ogive et la fusée de culot.

Deux petites détonations


« Nous avons tenté de retirer les détonateurs, explique un des démineurs de Caen présent sur les lieux. Mais ça n’a pas été possible. Nous avons décidé de les détruire par explosion. »




À 12 h 30, les deux fusées étaient neutralisées. « On peut désormais les transporter, il n’y a plus d’explosif à l’intérieur. »



La bombe sera détruite dans un camp militaire.

OUEST FRANCE
Revenir en haut Aller en bas
Admin (FX)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5575
Age : 51
Localisation : Le Girmont Val d'Ajol (88)...trop loin du Mur!!!!
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mar 14 Fév 2017 - 14:18



http://www.20minutes.fr/montpellier/2013131-20170213-montpellier-jette-obus-seconde-guerre-mondiale-dechetterie

Montpellier: Il jette un obus de la Seconde Guerre mondiale à la déchetterie

FAITS DIVERS En attendant les démineurs, qui devraient intervenir dans les prochaines heures, la décharge a été fermée…

Petite frayeur dimanche matin pour l’employé de la déchetterie de Murviel-lès-Montpellier (Hérault), une commune à l’Est de Montpellier.

En faisant un tour de sa décharge, rapporte e-metropolitain, l’homme est tombé nez à nez avec… un obus.

Les démineurs interviendront ce lundi ou mardi

Le gros objet rouillé avait été déposé au milieu des déchets, un peu plus tôt, par un habitant, sans que personne ne s’en aperçoive. L’employé a alerté les gendarmes de Saint-Georges-d’Orques, qui ont prévenu les démineurs de la Sécurité civile. Il s’agirait d’un obus datant de la Seconde guerre mondiale, dont la tête a été décrochée.

Un périmètre de sécurité a été installé, explique le site d’actualité, et la déchetterie a été fermée au public, le temps que les démineurs interviennent, ce lundi ou mardi.


Revenir en haut Aller en bas
http://atlantikwall.superforum.fr
perros

avatar

Nombre de messages : 1794
Age : 71
Localisation : bretagne cote d'armor
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Lun 20 Fév 2017 - 23:04

Bonsoir à tous.

Pour les spécialistes,

Une vidéo dédiée à nuss : https://www.youtube.com/watch?v=nLPLgqm4Zq4

Les vidéo qui suivent sont aussi intéressante.

a+.
Perros.
Revenir en haut Aller en bas
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Lun 20 Fév 2017 - 23:53

Merci Perros pour le lien

je suis aussi tombé sur cette vidéo...... des démineurs d'opérette!!!
Gros coup de bol pour ces inconscients, car c'est vite fait de prendre un éclat dans l'œil!
Du grand n'importe quoi!


Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mar 21 Fév 2017 - 12:29

Je concède, cela ne fait pas sérieux.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mer 1 Mar 2017 - 19:51

Truffée de mines, l’île malouine va être dépolluée

L’île de Cézembre, en baie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), est un véritable joyau. Mais seule une petite partie
est ouverte au public. Les démineurs de Brest doivent d’abord la nettoyer pour ensuite y créer un sentier.


L’île de Cézembre, au large de Saint-Malo, est aussi belle que dangereuse. Joyau de la Côte d’Émeraude, elle est tristement connue pour avoir été un des endroits d’Europe le plus bombardé de toute la Seconde Guerre mondiale, rapporté au kilomètre carré.
En août 1944, les Alliés y ont largué près de 20 000 bombes pour faire tomber l’armée allemande qui s’y était installée. Cézembre est également le premier site réel sur lequel des bombes au napalm ont été lâchées. L’île en a reçu 164.
Zone interdite
Résultat : depuis la guerre, l’île est presque entièrement fermée. Un premier nettoyage, dans les années 1950, a permis de rouvrir la plage, chère aux Malouins. Une seconde opération a été menée en 2008 par les démineurs de Brest pour ouvrir environ 20 % de cette terre de 16 hectares. L’été, les plaisanciers et les compagnies maritimes y déposent des visiteurs qui peuvent profiter d’un hôtel-restaurant. Tout le reste est en zone interdite.

Les démineurs de Brest ont pris possession de l’île depuis lundi. (Photo : Ouest-France)
Propriété du ministère de la Défense, l’île n’a plus de vocation militaire. L’État a donc décidé de transférer cet îlot à la faune et la flore exceptionnelles au Conservatoire du littoral. L’idée est de créer un sentier de 850 mètres pour découvrir la richesse de l’île.
« Ce sentier permettra de découvrir l’histoire de l’île avec un accès aux anciens sites militaires. Mais aussi de profiter du paysage, avec une vue superbe sur le large, de Granville au Cap Fréhel, et sur l’aspect si particulier, presque lunaire, de la végétation de l’île. Sans oublier l’aspect naturaliste, car nous avons ici des espèces rares d’oiseaux marins », explique Didier Olivry, délégué breton du Conservatoire du littoral.
Dépollution
Mais avant de profiter de cette vue idyllique, les démineurs doivent travailler. Pendant un mois, ils vont « dépolluer » le futur sentier. « Nous travaillons à partir d’une expertise du sentier. C’est une sorte d’échographie du sol qui fait apparaître tout objet métallique. Nous avons repéré 133 cibles, qui sont potentiellement des armes de guerre », précise le commandant Gérard, chef des opérations.
Délicatement, les démineurs grattent le sol avec leur pelleteuse. Ils récupèrent les objets métalliques qui peuvent être aussi dangereux qu’inoffensifs. « Pour l’instant nous avons retrouvé des petites cuillères, des bols, une porte blindée de 800 kg. Mais aussi trois obus. » En seulement trois jours…
Ce qui peut être détruit sur place, par une petite explosion, le sera. Mais pour les bombes lourdes, elles seront transportées en mer, au large, pour être neutralisées. Cézembre n’a pas fini de livrer ses secrets.
OUEST FRANCE.
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Sam 11 Mar 2017 - 14:30

Une torpille de 360 kg neutralisée au large des côtes varoises

Le Capricone, chasseur de mine tripartite, a été affrété ce vendredi matin à 2,5 km au large de la plage ramatuelloise, pour récupérer et faire sauter une torpille historique allemande, d’une charge TNT de 360 kg.

Cette bombe et une autre du même type avaient été repérées par les plongeurs démineurs au mois de décembre dernier, dans le cadre d’opérations de surveillance organisées par la préfecture maritime.

Comme les deux torpilles, distantes d’environ 3 km l’une de l’autre, reposaient par 60 m de fond, les plongeurs démineurs ont estimé qu’elles ne présentaient pas de danger pour la navigation.

VAR MATIN.
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Dim 9 Avr 2017 - 10:37

1- la munition de guerre découverte en centre-ville à Draguignan (83)

Un périmètre de sécurité a été établi ce mardi en fin de matinée à Draguignan à la suite de la découverte d'une munition de guerre.

L'engin, découvert près du nouveau commissariat en fin de matinée, est une roquette anti-char qui daterait de la 2nde Guerre Mondiale.

Après un périmètre de sécurité établi par les pompiers et les forces de l'ordre, une équipe de démineurs de Marseille s'est emparée de l'objet en milieu d'après-midi.

Le centre culturel, fermé lors de la découverte de l'objet, a rouvert après le passage de l'équipe de démineurs.

Var Matin.
Revenir en haut Aller en bas
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Dim 9 Avr 2017 - 11:22

Bonjour à tous.

Je ne connais aucun modèle de ce type de la WW2 (en tout cas  parmi  le US, british , german etc...)

L'etat général ne me fait pas penser à de la WW2 ,
la forme la plus proche  = roquette exercice 1960 armée française (ne pas confondre avec le modèle 50) ..

Pourquoi pas  une roquette pouvant être  de type exercice (sans charge) mais dans le doute... on doit faire ce que les autorités ont fait

Voir ce modèle en vente qui s'en approche le plus :
https://www.delcampe.net/fr/collections/militaria/armes-neutralisees/roquette-anti-char-francaise-exercice-neutralisee-344541332.html
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Alerte dans la Baie des Anges   Ven 5 Mai 2017 - 13:14

5 fois où des explosifs ont été retrouvés dans la région... et qu'ils nous ont causé de belles frayeurs


Le long des côtes ou plus profondément dans les terres, de nombreux obus et explosifs dorment dans la région depuis des dizaines d'années.

Lors de la seconde guerre mondiale, la Côte-d'Azur était un haut lieu stratégique, théâtre de nombreux bombardements.

Les Alliés ont tenté, à la fin du conflit, de bombarder la région pour limiter l'accès à l'Italie. Sous la terre ou sous la mer, il n'est donc pas rare de croiser le chemin de l'un de ces vieux explosifs.

Si d'apparence il peuvent sembler appartenir à un autre âge, restez toutefois sur vos gardes, ils peuvent toujours exploser. Ils l'ont même déjà prouvé par le passé.



Voici quelques déboire survenus dans la région avec ces vieux explosifs.




Les munitions dormaient sous terre depuis la seconde guerre mondiale. Mais le lancement du chantier de la grande surface Cap 3000 à Saint Laurent du Var aura eu raison de leur tranquillité. Heureusement, aucune explosion à déplorer.
Première frayeur en 2014 lorsqu'un grutier commence à remuer la terre en bordure du Var et aperçoit l'explosif d'une dizaine de centimètres. Pas étonnant lorsqu'on sait que le pont du Var a été bombardé pendant la guerre.
Trois ans plus tard, rebelote! Sauf que cette fois, les deux explosifs retrouvés sont plus âgés que leurs prédécesseurs puisqu'ils datent de la Première guerre mondiale. Cette fois en revanche, on n'explique pas la présence de si vieux obus sur ce chantier.
Explosion dans la baie de Pampelonne



- Le Capricorne a neutralisé la torpille. -
360 kg de TNT enfouis sous la mer, à quelques kilomètres du rivage. Des torpilles allemandes plus précisément, datant encore une fois de la Seconde guerre mondiale. A priori, pas de danger, ni pour les baigneurs, ni pour les bateaux, mais mieux vaut s'en débarrasser.
Cette fois-ci, pour les neutraliser, pas le choix: il a fallu les faire exploser. Une cinquantaine de démineurs s'en sont chargés à bord du Capricorne, un navire chasseur de mines. Seul le bruit de la détonation aura brisé la quiétude du rivage.
Une autre torpille similaire avait également été retrouvée à 3 km de distance mais les démineurs avaient dû la faire exploser quelques mois plus tôt.
Dépôt d'explosifs au large de la pointe Bacon



Au large du Cap d'Antibes, un périmètre de 500 mètres cerclé de rouge figure sur la carte marine. Au milieu, une inscription: "Dépôt d'explosifs (désaffecté)".
Pendant la Seconde guerre mondiale, cette zone jouxtant l'îlot rocheux de la Grande Grenille servait de stock d'armes, de roquettes et autres obus. Aujourd'hui, le site a peu à peu été débarrassé de ces munitions mais des engins disséminés peuvent toujours être cachés.
Point noir de cette histoire: plaisance, pêche et plongée sous-marine ne sont pas interdites dans le secteur. Une aberration pour les spécialistes qui affirment que certains de ces engins peuvent toujours exploser. Prudence donc si vous décidez de vous aventurer dans les environs.
15 obus à la pointe du Gouron



Début 2016, des employés en chantier sur l'entretien du poste de relevage d'eau de la Pointe du Gouron ont mis à jour une quinzaine d'obus français datant de la Seconde Guerre mondiale. Les projectiles étaient chargés mais non amorcés et non tirés.

C'est en creusant avec un engin que les employés ont découvert les munitions. Une fois sur place, les démineurs ont déterré les obus d'un diamètre de 75 mm, les ont remisés dans des caissons, après avoir vérifié qu'il n'y avait aucun danger d'explosion.


On en sait plus sur l'explosif immergé devant la Promenade des Anglais

Un périmètre de sécurité a été installé.
La préfecture maritime a pu, grâce aux plongeurs de la Marine nationale, effectuer ce jeudi soir une première évaluation de l'engin explosif retrouvé dans la matinée devant la Promenade des Anglais à Nice, par douze mètres de profondeur.

Et les chiffres font froid dans le dos!

La munition, qui pourrait dater de la Seconde guerre mondiale mesure 1,10 mètre pour quarante centimètres de diamètre. Elle pèse 250 kilos.

Selon nos informations, elle enfermerait 130 kilos d'explosifs! Un chiffre non confirmé ce soir par la préfecture maritime, car toujours en cours d'évaluation.



S'il s'avérait impossible de la déplacer pour la pétarder au large, il ne serait pas exclu, selon nos informations, qu'une évacuation du Cours Saleya soit demandée le temps de l'opération.

Le périmètre de sécurité était ce soir surveillé de près, à la fois sur la plage, et en mer.

"Les moyens de la traiter vont dans les prochains jours faire l’objet d’une étude précise", indique ce jeudi soir la préfecture maritime.

- Geyser d'eau à quelque mètres du Blue Beach à Nice.
La Promenade des Anglais s'en rappelle encore. Des plages évacuées et les forces de l'ordre déployées pour interdire tout passage pendant une bonne partie de la journée pour cause d'obus découvert à 6 mètres du rivage.
Dans un geyser d'eau et d'écume, le projectile allemand datant de la Seconde Guerre mondiale a finalement été neutralisé sous les yeux médusés des vacanciers.
Un ancien militaire a découvert l'obus alors qu'il effectuait ses longueurs matinales. Des images sont rapidement transmises aux démineurs de la Marine nationale de Toulon qui décide d'intervenir dans les plus brefs délais. Heureusement, encore une fois, plus de peur que de mal.

Var Matin.
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mer 10 Mai 2017 - 13:46

1- Les plongeurs-démineurs de Toulon font exploser la bombe de la Seconde Guerre mondiale au large de la Prom'

La bombe de la Seconde Guerre mondiale, retrouvée jeudi dernier au large du quai des Etats Unis, a été neutralisée ce mercredi matin. Les images de l'explosion sont impressionnantes.

Un large périmètre de sécurité autour du quai des Etats Unis avait été mis en place ce mercredi matin. Une cinquantaine de policiers nationaux et municipaux ainsi que 16 militaires de la force Sentinelle étaient mobilisés.

L'opération de neutralisation a débuté à 6h30.
Video:
http://www.dailymotion.com/video/x5lpfws_explosion-de-la-bombe-au-large-du-quai-des-e-tats-unis_news


La bombe a explosé peu avant 9 heures, provoquant un immense geyser au large de la Prom'.
Var Matin
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Jeu 11 Mai 2017 - 12:32

Voici la bête comme dirait 'Nuss'

Var Matin
Revenir en haut Aller en bas
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Jeu 11 Mai 2017 - 17:36

Bonjour à tous.
Super photo de la gkusetj
Belle bête...  gkkkdiir
Ils l'ont fait sauter entre deux eaux, bonne technique pour limiter les dégâts sur les fonds marins.
D'où la belle gerbe.
Revenir en haut Aller en bas
PIERRICK

avatar

Nombre de messages : 606
Age : 52
Localisation : NOUMEA (Nouvelle-Calédonie)
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Ven 19 Mai 2017 - 19:29

Bonjour à tous !!

Ici en Nouvelle-Calédonie, on trouve aussi de temps en temps ce genre de choses... ( Coucou Nuss !!^^)

Voyez plutôt !!

http://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/deminage-vue-littoral-du-vallon-dore-474559.html

http://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/mont-dore/explosion-controle-obus-trouve-au-mont-dore-475327.html

Pas de drames ou d'accidents....Ou très peu alors !! ...Et tant mieux !

Mais les Américains ont laissé un tel foutoir, en partant d'ici, qu'il reste sur le caillou pas mal de munitions et autres, surtout là où ils faisaient des tirs, des manœuvres : le pire est sur la plaine des Gaiacs où il y avait un des aérodromes Américains, ce coin est infesté de trucs en tout genre (dixit un ami militaire)......Et encore, dans le lagon, c'est pire, on peut trouver en plongeant assez profond quand même, des munitions de tous calibres, des halftracks, des jeeps, des avions cassés/irréparables, bref du matos "mili" là aussi en tout genre....Etc ......!!!

Il ne faut pas oublier que les Japonais étaient "juste" à 1500 km d'ici, et que c'est la bataille de la mer de corail qui a freiné/arrêté leur progression....Le caillou a été la base arrière de l'armée US pour la reconquête du Pacifique, et ça a été un peu chaud ici pendant un certain temps....!

Cordialement à tous !!:-)
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Louis DUPONT (PLD)



Nombre de messages : 193
Age : 61
Localisation : Morbihan & Côtes d'Armor
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Lun 29 Mai 2017 - 15:42

Bonjour Pierrick,

La mine flottante  (qui ne flottait plus à mon époque...) dans la passe de Dumbéa, a-t-elle été renflouée? 
Elle nous servait de point de repère pour les entraînements des premiers et deuxièmes échelons. 
Elle était à environ une vingtaine de mètres de profondeur. Dans ses entrailles il y avait des antennes qui dépassaient (langoustes).
Quant à la plaine des gaïacs, on trouvait de tout en 1981/87. Les décharges étaient au bout des alvéoles qui étaient planquées dans la mangrove: pièces de moteurs, parties de carcasses d'avions (il y a des photos sur ce sujet) et des bouteilles de coca à foison, certaines nickel et d'autres fondues. J'ai retrouvé à l'époque une tasse du fond d'entraide US.
Il y avait à son entrée une petite colline entourée des fondations de bâtiments. Sur cette dernière il y avait des réservoirs enterrés avec une quantité énorme de capsules de fermeture de fûts de 200 litres. J'en avais ramassé mais je ne remets plus la main dessus.
Es-tu allé te balader là bas?
ça valait le coup rien que par la dimension des installations que l'on devinait ben encore à l'époque (pistes en latérite damée, alvéoles parapets de protection et le mat de la manche à air. Et puis tout ce que je n'ai pas vu du fait de la végétation..
Cdlt

PLD
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Opération de contre-minage à La Croix-Valmer   Mer 14 Juin 2017 - 10:11


Les plongeurs-démineurs seront à l'action ce mercredi matin sur la plage de Gigaro, à La Croix-Valmer, pour le traitement d'un engin explosif découvert à seulement 1,50 mètre de profondeur à quelques pas du rivage.


Pas d'inquiétude si vous entendez des déflagrations ce mercredi matin à La Croix-Valmer. 

Une mine anti-chars datant de la seconde guerre mondiale a été découverte lundi à seulement cinq mètres du rivage et 1,50 mètre de profondeur, sur la plage de Gigaro. 

La mine, de 32 centimètres de diamètre et qui s'élève à 6 kg d'équivalent TNT, dont la charge explosive est toujours active, ne peut pas être emmenée au large en toute sécurité au vu de son positionnement.



Un groupe de plongeurs-démineurs (GPD) de la Marine nationale, basé à Toulon, est attendu à 8h sur la plage. Il procédera à des mesures d’effarouchement de la faune à l'aide de petites charges explosives, avant de s'attaquer au contre-minage.

La durée de l'opération est évaluée à 1h30 maximum, si tout se déroule bien.

Plusieurs consignes de sécurité ont été établies : 

Trois habitations situées à moins de 100 mètres de la mine doivent être évacuées avant 8h.

Les habitants d'une vingtaine d'autres logements, qui se trouvent dans un rayon de 250 mètres autour de l'engin explosif, doivent rester confinés à leur domicile ou avoir quitté les lieux. Les habitants, prévenus par la municipalité, doivent laisser fenêtres ouvertes et volets fermés, pour éviter d'éventuels bris de glace liés aux déflagrations. 

La navigation, la baignade, le mouillage des navires et engins de toute nature et la plongée sous-marine sont strictement interdits dans le secteur, toujours dans un rayon de 250 mètres autour de l'opération. 

L'accès au boulevard du Gigaro et le stationnement sur cette voie sont interdits à partir de 8h (jusqu'à, a priori, 9h30).

Si la mine est présente dans les eaux de baignade depuis plus de 70 ans, tout risque ne peut être écarté, d'où l'opération réalisée ce matin sous l'égide de la Préfecture maritime de la Méditerranée. 

Les habitants sont invités à respecter strictement ces consignes et à ne pas s'attrouper dans le secteur.

Des informations sur l'avancement de l'opération seront mises en ligne sur notre site varmatin.com, et les pages Facebook Var-matin et Var-matin Golfe de Saint-Tropez.


2

Var Matin
video
http://www.dailymotion.com/video/x5qf728_une-mine-anti-chars-detruite-a-la-croix-valmer_news


Dernière édition par Kettenhund le Mer 14 Juin 2017 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Estivants, pour cet été attention où vous posez les pieds ...   Mer 14 Juin 2017 - 10:28

Toujours vivante la bête "Nuss" !




Explosion de la charge ce mercredi matin
La mine anti-chars découverte lundi sur la plage de Gigaro à La Croix-Valmer a été détruite ce mercredi.


L'opération s'est déroulée sans difficultés.

Cinq plongeurs-démineurs de la Marine nationale étaient mobilisés dès 8h ce mercredi matin, avec l'appui des sauveteurs de la SNSM, la police municipale et la gendarmerie.

A 9h la charge explosive a fait son office. Tout risque est écarté.



Les baigneurs ont pu retrouver la plage et le boulevard de Gigaro a été rouvert à la circulation.

video
http://www.dailymotion.com/video/x5qf728_une-mine-anti-chars-detruite-a-la-croix-valmer_news


Dernière édition par Kettenhund le Mer 14 Juin 2017 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mer 14 Juin 2017 - 13:43

Kettenhund a écrit:

Un groupe de plongeurs-démineurs (GPD) de la Marine nationale, basé à Toulon, est attendu à 8h sur la plage. Il procédera à des mesures d’effarouchement de la faune à l'aide de petites charges explosives, avant de s'attaquer au contre-minage.


Il y a une autre technique...je me ballade nu sur la plage.....la faune locale va fuir  ....de Honte!! geek

Sinon Belle Galette   Wink  et bien vivante....la bête!
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Une bombe découverte près d'une église    Mer 14 Juin 2017 - 16:57

une bombe découverte près d'une église


La bombe a été retrouvée mercredi 7 juin 2017 près de l'église de Condé-sur-Vire (Manche).

 - Michel Baudry
Le 13 juin 2017 à 10:10
Une bombe américaine a été découverte mercredi 7 juin 2017 près de l'église de Condé-sur-Vire (Manche) à l'occasion de travaux de rénovation. Une opération de déminage est prévue.
73 ans après le Débarquement sur les plages de Normandie, dont les commémorations viennent d'avoir lieu, les vestiges des bombardements sont mis à jour régulièrement. Mercredi 7 juin 2017, une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte près de l'église de Condé-sur-Vire (Manche) pendant les travaux de rénovation du bourg.

Une bombe de 250kg


Il s'agit d'une bombe américaine de 250kg dont 125kg d'explosifs. Elle a été découverte à environ cinq mètres de l'église, à l'emplacement futur du monument aux morts. Quand elle est tombée, sans doute en juin ou juillet 1944 avant la libération de la commune, l'église a été miraculeusement épargnée.

Une opération de déminage à programmer


"Il n'y a pas lieu de s'alarmer, la bombe a été mise en sécurité par les services du déminage et ne présente pas de danger en l'état", affirme Alain Eudes, le maire-adjoint chargé du suivi des travaux. Quand l'opération de déminage va être programmée, dans quelques semaines, la population du bourg sera certainement évacuée. Les informations nécessaires seront alors fournies par la municipalité. Dans le bourg, les travaux se poursuivent normalement, seul la mise en place du monument aux morts va être reportée.

La Manche Libre.
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Mer 25 Oct 2017 - 22:53

Nuss que dire de plus .....

Normandie : un homme tué après l'explosion d'un obus dans sa maison

Une explosion "accidentelle" d'un obus datant de la Seconde Guerre mondiale s'est produite ce mardi 24 octobre 2017, en fin de matinée, dans un pavillon, à Orbec (Calvados), près de Lisieux. Un homme de 36 ans a été tué.
Il était 11h20, ce mardi 24 octobre 2017, lorsqu'une explosion a retenti rue Croix-aux-Lyonnais, à Orbec, près de Lisieux (Calvados). Un homme avait manipulé un obus. Il est décédé des suites de ses blessures.

Une explosion "accidentelle"


Cette explosion est "accidentelle" selon la préfecture. L'obus datait de la Seconde Guerre mondiale. "Il était manipulé par son détenteur, âgé de 36 ans." Le sous-préfet de Lisieux s'est immédiatement rendu sur les lieux du drame pour coordonner l'action des services de sécurité. Pompiers, gendarmes et secouristes de l'Unité mobile de premiers secours (UMPS) du Calvados ont été mobilisés.

Un quartier évacué


Un périmètre de sécurité de 100 mètres aux alentours du pavillon a été établi. L'intervention des services de déminage a permis de découvrir d'autres munitions. "14 personnes habitant le quartier ont été évacuées et prises en charge par les services de la ville dans la salle polyvalente, en présence du maire", poursuit la préfecture. Le procureur, présent sur place, a demandé l'ouverture d'une enquête.

Interdiction de posséder des engins explosifs


La préfecture du Calvados rappelle qu'il est interdit de détenir des engins explosifs trouvés ou achetés et non démilitarisés, y compris à titre de collection. La découverte d'un engin, quels que soient sa taille et son état, doit faire l'objet d'une déclaration auprès de la préfecture, ou à défaut, auprès de la gendarmerie ou de la police. En aucun cas, il ne doit faire l'objet d'une manipulation ou d'un transport. Toutes les munitions sont dangereuses même 75 ans après.

La Manche libre.
Revenir en haut Aller en bas
nussknacker
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
Modérateur 8 - Spécialiste Découvertes Munitions
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 56
Localisation : bord de mer au havre
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Jeu 26 Oct 2017 - 23:09

J'étais au courant de ce drame
ce n'est pas le premier, et hélas ce sera loin d'être le dernier!
RIP!
Avis aux lecteurs de ce forum !!!!


Dernière édition par nussknacker le Ven 27 Oct 2017 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jbb20p7
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 3426
Age : 43
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Ven 27 Oct 2017 - 9:02

Salut.

Une piqûre de rappel pour nous tous, qui pouvons être confrontés à la découverte d'objets dangereux et mortels, lors de nos visites des bunkers.

Et comme dit l'adage, "Objet inconnu, touche à ton c..l"

Bye.  Wink
JB.
Revenir en haut Aller en bas
Kettenhund

avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Plein Sud
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   Jeu 9 Nov 2017 - 12:01

Deux bombes américaines détruites près de Rennes
1

2

3

Découverts il y a une semaine, à Bruz, près de Rennes, deux engins américains de la Seconde Guerre mondiale ont été détruits. Le centre de déminage de Nantes est intervenu ce mercredi.
« Ces bombes ont été larguées, il y a plus de 70 ans pour détruire soit le nœud ferroviaire à Bruz soit un dépôt d’arme allemand », avance Joseph Hobl, directeur de sécurité et responsable des opérations.
Hier, en fin de matinée, le centre de déminage de Nantes a neutralisé deux bombes américaines, de 250 kg chacune. Une opération qui a mobilisé « une trentaine de personnels : aussi bien des pompiers, des gendarmes que des démineurs », précise Joseph Hobl.

4

Ces deux bombes, datant de la Seconde Guerre mondiale, ont été découvertes, il y a une semaine, lors de travaux de terrassement, dans un champ, au lieu-dit le Chêne-Day, sur la route de la Haye-de-Cicé, à Bruz.

Vidéo
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/en-images-deux-bombes-americaines-detruites-pres-de-rennes-5365554


Enfouie à deux mètres du sol

« Des objets comme ceux-là, on en retrouve deux fois par an en moyenne », souligne le responsable des opérations. Les dernières découvertes de tels engins de guerre remontent au début des années 2010.

Ainsi, en mai 2012 déjà, une bombe américaine avait été découverte dans la sablière de Cicé, exploitée par les Ciments Lafarge, à quelques centaines de mètres de là. Et en septembre 2011, c’était une bombe anglaise.

5

« Elles ne sont pas enfouies très profondément. Seulement à deux mètres sous nos pieds. Avec le temps et la composition sablonneuse du sol de ce champ, elles sont remontées à la surface progressivement. »
6

Après une longue période de préparation au cours de la matinée où les équipes de déminage nettoient et retirent les détonateurs des bombes, les démineurs ont enfoui les bombes à cinq mètres de profondeur « afin d’éviter tous dégâts hypothétiques lors de l’explosion que nous allons provoquer pour les détruire », précise Joseph Hobl.
7

Les bombes ont été détruites l’une après l’autre dans un immense geyser de terre et un bruit assourdissant.
OuestFrance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drames dus aux munitions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drames dus aux munitions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Plus d'une tonne de munitions retrouvée chez un particulier
» Code de couleurs des munitions
» ECONOMIE !!! REDUCTION MUNITIONS
» Munitions intelligentes
» Choix munitions en 30-06 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: