LE MUR DE L'ATLANTIQUE EN FRANCE
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mer 5 Fév 2014 - 22:17

Bonjour à toutes et à tous !

http://bordeaux3945.forumotion.com/t652-livret-16-qui-est-l-occupant

http://bordeaux3945.forumotion.com/t651-livret-17-la-defense-du-port-contre-l-incendie

Après des recherches qui ont duré plusieurs années pour recenser et comprendre l'organisation des troupes d'administrations territoriales à Bordeaux ( ne pas confondre avec les unités combattantes ! ) toute l'équipe de recherche du forum est heureuse de vous proposer ce tome 16 !
Ce dossier doit vous aider à comprendre comment était structurée l'administration de l'occupant et les moyens mis en œuvre pour contrôler la ville ... Il s'agit d'un catalogue assez indigeste pour le profane mais un précieux outil pour fouiller dans les archives de cette époque !

Vous comprendrez également comment était organisé le maillage de la ville avec une carte au format A3 en page centrale que je propose aux 10 premières commandes !   cheers  Ce plan de la ville est une reproduction d'une édition de 1939 permettant de pointer les différents quartiers de Bordeaux et quel type des services de l'armée occupante vous êtes susceptible de rencontrer ... En outre, les allemands avaient un quartier réservé ... et un quartier interdit !!
Ce tome 16 propose également une étude très détaillée de la prostitution organisée par Adrien Marquet, puis par l'occupant !

Tarifs et conditions habituelles :

>> http://bordeaux3945.forumotion.com/t165-comment-passer-commande-des-livrets-du-forum
Merci pour vos encouragements !

Le sommaire :

Les années 1940 à 1944 marquent quatre périodes au cours desquelles l'occupant italo-allemand ne va pas se rencontrer aux mêmes endroits de la capitale girondine.

D'abord installé au cœur du centre ville, le vainqueur de 1940 va  très rapidement se disperser pour fuir les bombardements alliés puis se recentrer autour des grands axes de circulation qu'il va s'efforcer de fortifier.

Ce tome 16 de Bordeaux 1940-44 emmène le lecteur au cœur d'une logique territoriale complexe où même des quartiers entiers sont interdits aux allemands !

LA LOGIQUE D’OCCUPATION TERRITORIALE  ITALO-ALLEMANDE A BORDEAUX

"Qui est l'occupant et où le rencontre t'on ?"

Un quartier réservé : La prostitution de la rue de Galles                                                        Page 4
Un quartier interdit : Le ghetto noir de Saint Pierre                                                               Page 12
La Poste aux Armées – Feldpost                                                                                        Page 14
L'administration territoriale allemande                                                                                  Page 16
L'organisation du culte religieux                                                                                           Page 29
Les Hôpitaux militaires                                                                                                        Page 32

En 1940, jusqu’au bombardement britannique de la nuit du 8 au 9 décembre sur Bacalan, l’occupant vit dans le centre-ville. Dès lors, la dispersion des troupes devient le mot d’ordre en 1941 qui contraste nettement avec le regroupement initial. Les différents États-majors s’installent au-delà des boulevards, notamment à Talence / Gradignan et Eysines / Blanquefort. Pour conserver leur mobilité, cet éclatement est réalisé le long des axes ferroviaires en direction d’Arcachon, Lacanau et Le Verdon.

La septième armée allemande (AOK7) entreprend même de s’installer dans les carrières des contreforts de Bouliac tandis que les différents services demeurés en centre ville se voient doter d'abris anti-aériens de proximité édifiés sur les places publiques et dans les caves des immeubles respectifs alors renforcées et étanchéifiées à dessein.

L’année 1942 est caractérisée par des largages britanniques de mines dans l’estuaire, dont le seul but est de paralyser l’activité du port abritant alors la base italienne de sous marins et les fonceurs de blocus effectuant l’aller-retour avec l’allié nippon en Indonésie et au Japon.

Aucun bombardement sur Bordeaux ne viendra perturber la quiétude des bordelais et de l’occupant, pour qui le conflit apparaît bien éloigné. Une note de service de la mairie de Bordeaux déplore même l’insouciance de la population vis-à-vis des abris anti-aériens qui servent de dépotoirs et de terrains de jeux.

En juin 1942, le haut commandement allemand à Berlin entreprend de repositionner ses troupes à l’Ouest afin de constituer de nouvelles divisions pour se battre sur les autres fronts, notamment à l’Est.

Le repositionnement des troupes à l’Ouest est en réalité un leurre car en installant à Bordeaux la première armée (AOK 1) et en décalant la septième (AOK 7) en Bretagne, il n’y pas en réalité davantage de moyens et d’hommes, ces derniers étant réaffectés sur d’autres théâtres de combat et remplacés par les fortifications du Mur de l'Atlantique.

L’année 1943 est un tournant car les allemands s’attendent à un débarquement allié. La saison estivale s’achève et dès lors, ce sera une course contre la montre en attendant l’été 1944 que chacun sait décisif pour la poursuite de la guerre.

A Bordeaux, la prise de conscience s’effectue le 17 mai 1943 avec le bombardement américain de la cité en plein jour à l’heure de midi !

L’occupant sait désormais que les alliés déploient leur machine de guerre au dessus de toute l’Europe.

La défection italienne intervenue le 9 septembre 1943 ajoute à l’isolement allemand et la nécessité de se fortifier.

Après donc une période de construction d’abris passifs, l’été 1943 est le commencement d’une réflexion autour de la défense de l’agglomération bordelaise.

L'occupant de 1940 n'est donc pas celui de 1944. A ceci s'ajoute des disparités entre les différentes armes : La Kriegsmarine (Marine de guerre) garde le contact avec les quais, la Luftwaffe (Armée de l'air) s'étire entre les boulevards et l'aéroport de Mérignac tandis que le Heer (armée de terre) s'installe principalement dans les casernes militaires ex-françaises mais ce n'est là une logique sans faille ainsi que nous allons le découvrir.

Une logistique propre est mise sur pieds afin de répondre aux besoins spécifiques d'une armée en campagne. Cela passe par les soins médicaux, l'alimentation, le culte religieux,  les divertissements et bien sûr l'entraînement militaire des quelques 60 000 hommes et femmes installés dans toute la région Aquitaine.

http://bordeaux3945.forumotion.com/t652-livret-16-qui-est-l-occupant

 study  LA SUITE EN LISANT LE TOME 16 !! study


*********************************************************************************************************************************

Toute l'équipe du forum est heureuse de vous annoncer la sortie du dossier 17 de "Bordeaux 1940-44" dont le titre est "La défense du Port de guerre de Bordeaux contre l'incendie / La compagnie des sapeurs pompiers du PAB."

Un travail félicité par la belle fille du commandant de cette compagnie qui nous a reçu l'an passé à son domicile et a pris le temps de nous raconter moult anecdotes sur cette période et surtout sur ce pan largement méconnu de l'histoire du port de guerre italo-allemand ! Vous découvrirez comme d'habitude de très nombreux documents inédits et de première main !

Tarif et conditions habituelles !  study  Merci de vos encouragements !
>> http://bordeaux3945.forumotion.com/t165-comment-passer-commande-des-livrets-du-forum


Le sommaire :

Août 1940, L'occupant italo-allemand aménage le port                                                     Page 1

Création du corps des sapeurs-pompiers du port "HafenFeuerWehr-Bordeaux"                Page 4

Organisation du service                                                                                           Page 10

Paul PADUCH – Portrait d'un homme                                                                             Page 11

Les cantonnements et abris anti-aériens de la compagnie                                              Page 14

Le matériel                                                                                                            Page 17

Les postes de secours et les points d'eau dans la ville                                                Page 19

Anecdotes / Les pompiers en action !                                                                      Page 21

Le bombardement du 17 mai 1943 vécu par les pompiers municipaux.                              Page 29

Épilogue                                                                                                              Page 31


LA LUTTE CONTRE L'INCENDIE DANS LE PORT DE GUERRE DE BORDEAUX

La Kriegsmarine (marine allemande) et la Regia Marina (marine italienne) s'emparent du port de Bordeaux à l'été 1940 et demandent à l’État français d'effectuer une quantité considérable de travaux. La facture est à la charge de la France qui, selon les termes de l'article 18 de la convention d'armistice, subit les frais d'entretien des troupes d'occupation. Les allemands incluront dans cet article, les frais inhérents aux troupes en opération malgré les contestions du gouvernement de Vichy.


>> Clôturer le port en vue de prévenir du vol de marchandises.

Au jour de l'Armistice, la seule partie de port clôturée est constituée par les 1500 mètres de quais de la rive gauche bordant les hangars. Rien n'existe à Bassens ni aux bassins à flot ! Dès lors l'occupant demande à ce que les barrières existantes soient réparées et entretenues. Les quais de Bassens-aval doivent être intégralement clôturés sur une longueur de 1250 mètres et des clôtures partielles doivent être réalisées aux bassins à flot autour des hangars. Devant l'impossibilité de trouver des grilles métalliques en grand nombre, les clôtures sont construites en bois dans l'urgence. La facture de 490 000 francs est payée par le Port Autonome.

Le 10 août 1940, les italiens dévoilent les plans de la future base de sous-marins baptisée Betasom avec une clôture du bassin n°1 haute de trois mètres. Cette commande est évaluée à 1 500 000 francs.

Dès le 13 août, une nouvelle commande parvient sur le bureau du directeur du port autonome avec comme nouvelle exigence la construction de radeaux débordoirs d'un mètre de large et d'une hauteur minimum de 50 centimètres le long, des bajoyers de la grande écluse et sur le pourtour de l'intégralité du bassin n°1, soit 1800 mètres. Ces installations sont destinées à pouvoir écarter les sous-marins des quais et prévenir les collisions. Le chantier évalué à 1 100 000 francs est confié aux ateliers de la compagnie des Chargeurs Réunis. Les portes de la clôture doivent être munies d'un numérotage commençant au numéro I au quai du Sénégal et terminant au quai du Maroc. Chaque clef est attachée avec une plaque métallique sur laquelle est indiquée le numéro de cadenas de la porte qu'elle ouvre et est déposée à la Hafenkommandantur.

>> Équiper le bassin à flot n°1 du courant de 110 volts continu

Le 19 août 1940, les autorités italiennes demandent par l'intermédiaire de la HafenKommandantur que le bassin n°1 soit équipé du courant 110 volts/ 6KW à raison d'une prise tous les 100 mètres. Le port étant alimenté en courant triphasé de 440 volts pour les grues et en triphasé 125V entre phase et neutre pour l'éclairage, il s'agit donc de créer une nouvelle installation à partir du 5 000 volts délivré par le secteur urbain.

LA SUITE EST A DÉCOUVRIR DANS LE TOME  17  !!!

http://bordeaux3945.forumotion.com/t651-livret-17-la-defense-du-port-contre-l-incendie

Les allemands exigent dès leur arrivée à Bordeaux que le port soit transformé en port de guerre. Des travaux considérables sont effectués pour sécuriser les installations.
Une compagnie de sapeurs-pompiers est spécifiquement constituée pour servir et protéger les intérêts de l'occupant italo-allemand.

C'est l'histoire de cette compagnie des soldats du feu que ce 17ième dossier de "Bordeaux 1940-44" propose de relater
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
Jean-Luc Moser (Jazote)

avatar

Nombre de messages : 3053
Age : 69
Localisation : (22) Ploubalay
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mar 25 Fév 2014 - 14:13

J'ai reçu, ce jour, les tomes 16 et 17.....
MERCI à Toi, Erwan !
Je recommande le n° 17, sur "la défense contre l'incendie et la compagnie des pompiers du Port Autonome" !! sujet original !
À vos chéquiers pour un prix modique !!
Mais non payable contre des timbres... L'Auteur comprendra !
Revenir en haut Aller en bas
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Sam 6 Sep 2014 - 23:05

Bonsoir, !!

Tout nouveau tout chaud !!Les dossiers 18 et 19 de "Bordeaux 1940-44" sont disponibles !!
2 x 32 pages sur le Kriegslazarett et le cimetière d'honneur de Bordeaux ...


http://bordeaux3945.forumotion.com/t729-livret-18-quand-l-hopital-robert-picque-etait-kriegslazarett-bordeaux#2889


http://bordeaux3945.forumotion.com/t728-livret-19-l-occupant-italo-allemand-enterre-ses-morts-a-bordeaux


Pour passer commande : Comme d'habitude par MP ... cheers

Un grand merci pour vos encouragements !
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mer 10 Déc 2014 - 21:06

Very Happy Un évènement pour la fin d'année .... 100 pages et de très nombreuses photos et documents inédits sur Rommel, la Kriegsmarine et une passionnante étude des bunkers aux quinconces et les quais à Bordeaux ! santa

Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
Jean-Luc Moser (Jazote)

avatar

Nombre de messages : 3053
Age : 69
Localisation : (22) Ploubalay
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mer 10 Déc 2014 - 21:10

hakobordeaux a écrit:
Very Happy Un évènement pour la fin d'année .... 100 pages et de très nombreuses photos et documents inédits sur Rommel, la Kriegsmarine et une passionnante étude des bunkers aux quinconces et les quais à Bordeaux !
Salut Erwan !
Manquent le prix et le montant des frais de port.....
Revenir en haut Aller en bas
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mer 10 Déc 2014 - 21:27

prix FRANCE = 17 euros + Collissimo 6,50 euros soit un total de : 23,50 euros
prix CEE = 17 euros + Collissimo international 12 euros soit un total de : 29 euros

Parution prévue pour fin d'année ! santa study

Merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Ven 23 Jan 2015 - 16:10

hakobordeaux a écrit:
prix FRANCE = 17 euros + Collissimo 6,50 euros soit un total de : 23,50 euros
prix CEE = 17 euros + Collissimo international 12 euros soit un total de : 29 euros

Parution prévue pour fin d'année !  santa  study

Merci à vous !

Le livre est enfin disponible !! J'ai volontairement retardé la livraison de trois semaines pour apporter quelques perfections !! J'ai en effet reçu quelques documents de denière minute que je voulais voir apparaitre dans ce beau livre de 101 pages pour le plaisir de mes lecteurs !

Après un passage au bureau de poste, le passage sur la balance indique des frais de port de 4€ ! et 6€ pour l'Europe !
Les souscripteurs seront remboursés de la différence avec un chèque joint à la livraison !
Un grand merci à vous ! study Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Mer 1 Avr 2015 - 21:23

Bonsoir tout le monde ...

Les tous derniers exemplaires sont encore disponibles ... Après ce sera trop tard !

>> Séance dédicace au musée d'Aquitaine mercredi 8 avril 2015 à 18H00 à l'issue d'une conférence autour de l'emploi de la fortification à Bordeaux entre 1940 et 1944 ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
hakobordeaux
Spécialiste Bunkerarchéo
Spécialiste Bunkerarchéo
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 41
Localisation : jamais bien loin !
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   Sam 6 Juin 2015 - 15:41

Bonjour à toutes et à tous,

Les derniers exemplaires sont encore disponibles ... encore 79 livres et puis terminé !

Le livre idéal à lire cet été sur la plage !!!!

>> 20€ : frais de port et dédicaces personnalisée inclus !

Message en MP si interessé ! study
Revenir en haut Aller en bas
http://bordeaux3945.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##   

Revenir en haut Aller en bas
 
## Livrets sur les bunkers du Gross Bordeaux ##
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Bordeaux St Clair - épidémie en 1885 ?
» DUT bibliothèque Bordeaux 2009
» IUT bordeaux, épreuve écrite
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Bordeaux Saint Clair DELALONDRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantikwall en France :: A reclasser quand c'est possible :: Bibliographie-
Sauter vers: